AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de laisser un mot sur BAZZART & PRD
Le bal a ouvert ses portes ici amuse-vous les licornes

Partagez | .
 

 Maddie ▲ Nuit Fauve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WAYWARD
On n'aime pas les règles

avatar

Date d'arrivée : 10/12/2014
Mots débités : 92

Âge : 26
Date de naissance : 10/06/1991
Je me trouve : Dans les bras d'une fille
Je suis : Toujours à planer
Métier/Etude : Etudiant en deuxième année et Dealer

MessageSujet: Maddie ▲ Nuit Fauve   Dim 1 Fév - 17:38

Nuit Fauve

Imagine-toi: t’es là en train de te reprendre un verre au bar, quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part, imagine-toi: t’es là ça te tombe dessus sans crier gare
Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi Δ Fauve

Un bal. Les couples heureux et amoureux. Les robes de soirées et les costumes trois pièces bien ajustés. La musique entrainante des derniers tubs à la mode. C’est bien le dernier endroit où tu pensais aller passer ta soirée, pourtant l’idée de concilier job et passage obligatoire par le bal t’as semblé être une bonne idée. Il y a toujours des pigeons qui trouveront nécessaire de se repoudrer le nez avec de la coke, d’autres qui trouveront le besoin de s’enfiler quelques cachetons bien dosés pour retrouver un semblant d’énergie, d’autre encore un peu plus terre à terre qui affectionneront embrasser marie-jane entre deux slows. Dans tout ça tu trouverais forcément ton compte pour finir d’arrondir la fin de ton mois et, une fois tes poches pleines tu n’aurais qu’à t'éclipser comme si de rien n’était.
Mais qui dit bal, dit tenue de circonstance.
Tenue de circonstance, dit fringues soignées.
T’as passé une grande partie de ton après-midi à essayer de trouver un semblant de vêtements classes, uniquement pour pouvoir te fondre la foule et passer inaperçus. Peut-être qu’en soignant assez les apparences tu pourras également te trouver une charmante demoiselle un peu gourmande pour terminer la soirée en beauté. Finalement t’as opté pour un costume noir, en toute simplicité, juste de quoi te donner un peu plus la classe que d’ordinaire. Puis l’heure est arrivée tranquillement, t’as rempli tes poches à craquer et tu n’as pas perdu plus de temps pour te rendre au Royal Central Park.
La foule d’élèves.
Les photographes pour immortaliser les couples.
Tu avais pensé à tout sauf à ce maudit détail. La simple idée de te pointer à se bal sans même être accompagné te semblait ridicule, pourtant il serait regrettablement honteux que cela soit le cas. Dans l’immédiat tu songeas à te précipiter sur ton téléphone pour trouver le numéro d’une demoiselle qui accepterait de t’accompagner, seulement tu te doutais bien qu’une grande partie de ton répertoire serait déjà occupé aux bras d’autres garçons de l’académie, l’autre t’enverrait probablement balader ailleurs sans même te laisser le temps de te justifier. Dans un dernier espoir tu laissas tes yeux parcourir les abords du lieu, cherchant désespérément une fille venue seule ou à qui on aurait probablement posé un lapin. Peu importe à quoi elle pouvait ressembler, encore moins quel genre de fille elle pouvait être, pour peu que tu ne passes pas pour un crétin à l’entrée.
Une petite brune.
L’air réservé et timide.
Idéal.
Armé de ton légendaire sourire décontracté tu t’arrangea pour la rejoindre rapidement, avant que quelqu’un d’autre ne se décide à te la voler sous le nez. Peut-être que quelques sourires et quelques mots gentils feraient l’affaire. Sans même y être invité tu pris son bras avec le tiens, comme si ça pouvait être tout à fait naturel. « Bonsoir demoiselle, t’as l’air seule et moi aussi, je te propose de rentrer ensemble pour pas passer pour des idiots » Tu ne lui adressa même pas un regard, préférant regarder à droite et à gauche comme si ce que tu venais de dire ne devait pas tomber sur dans de mauvaises oreilles. Si elle refusait ça ne serait pas non plus la fin du monde, mais ça te ferait probablement gagner du temps. « Promis je te foutrais la paix une fois à l’intérieur, enfin si c'est ce que tu veux » Tu te risquais finalement à la regarder, la gratifiant d’un sourire que tu voulu le plus sincère possible pour éviter qu’elle ne refuse, ce qui était sans doute très probable. Une fille aussi douce ne viendrait pas seule à un bal, à moins qu’elle ne soit pas mieux loti que toi.
© GASMASK

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A nos amours
○ Le siècle est mort, mais puisque brûlent encore les soleils aux couleurs du sang. De nos amours. Au coin du feu de tes yeux je me pose au gré des proses en testament. Pour nos amours.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BASHFUL
Le rouge est notre couleur favorite

avatar

Date d'arrivée : 31/01/2015
Mots débités : 4

Je me trouve : dans les étoiles.
Je suis : perdue.
Métier/Etude : étudiante en première année.

MessageSujet: Re: Maddie ▲ Nuit Fauve   Dim 1 Fév - 18:43



Ce soir c'était la soirée de l'école, un bal. Tu trouvais ça tellement vieux jeu mais tout à fait en accord avec cet institut. Avec les cours qu'ils essayaient d’inculquer aux élèves, ils n'allaient pas organiser une rave. Et ce que tu trouvais encore plus hors du temps, c'est que ça devait être les mecs qui invitent la demoiselle. Comme si de nos jours les filles n'étaient pas capable de prendre les devants. Certes, tu ne faisais peut être pas partie de ces filles-là mais tu trouvais cette règle quand même stupide. Contrairement à la plupart des filles présentes, tu n'avais pas attendue que l'on t'invites pour te montrer à cette soirée. Tu savais pas trop pourquoi t'avais décidé de venir, après tout ce n'était pas ton truc de danser alors que c'était l'activité principale d'un bal. Tu t'étais juste dit que tu pourrais boire à l’œil et vu que tu ne roulais pas sur l'or ça tombait plutôt bien. Dans le fond, t'avais surtout pas envie d'entendre des échos de cette superbe soirée, superbe soirée que t'aurais manqué. Tu t'en serais surement mordu les doigts. Et puis ton psy t'avais de sortir, de te mélanger au monde, de te faire des amis. Tu savais pas si c'était le lieu idéal pour cela mais t'allais tenter l'expérience. Au pire tu passerais la soirée avec le barman ou la barmaid. Pour un endroit dont tu te fichais t'avais mis toute la journée pour décider quelle robe porter. Tu te fichais d'être la plus belle de la soirée au contraire tu préférais qu'on ne te remarque pas, et c'est bien pour ça que tu voulais faire un effort et ne pas enfiler un vieux bout de chiffon. Au final, t'avais opté pour une robe dans les tons beiges. De la dentelle au niveau de la jupe et un chemisier transparent d'où la nécessité d'un débardeur couleur peau. Vu qu'elle n'était pas tellement de saison t'avais enfilé un manteau par dessus avant de te retrouver dehors en direction du Royal Center Park. Ce que tu n'avais pas prévu c'était les photographes. T'avais pas vraiment envie qu'on t'immortalises seule, c'était en désaccord avec ton envie de passer inaperçue. L'idée de faire demi tour te traversa l'esprit. De toute façon personne n'avait remarqué ta présence tu pouvais bien disparaitre avant que l'on te repère. Alors que tu reculais d'un pas, un bras t’agrippa. Tu ne savais pas si tu devais t'inquiéter ou le prendre à la rigolade, mais tu devais avouer que c'était plutôt étrange, même si pour le coup ça t'arrangeais. « TU passerais pour un idiot. » en insistant bien sur le pronom que t'avais utilisé avant de continuer. « Je dois conclure que t'es fait refouler, en tous cas, c'est que tout le monde pensera si tu traverses seul. » Contrairement à lui, t'avais posé ton regard sur ce jeune homme qui ne manquait pas d'audace. C'était plutôt un bon deal. Il se servait de toi pour pas entrer seule et tu faisais de même. Une fois à l'intérieur il pourrait faire tout ce qu'il lui chante et toi, tu pourrais aller picoler dans ton coin. « Ça marche. »

T'avançais à son bras, ni trop vite ni trop lentement. Tu ne t'attardas pas trop devant les photographes contrairement aux autres couples qui s'arrêtaient pour prendre plusieurs pauses. Les flashs commençaient à t'éblouir mais tu continuais tout de même de garder le sourire. Il ne vous restait plus que quelques pas avant d'enfin entrer dans la grande salle. Il y avait déjà beaucoup de monde, de couple surtout. Ça en était presque déprimant. Tu n'avais pas fait attention, mais ton bras était toujours en possession de ce type, tu décidais donc de te retirer de son emprise. « Tu ferais mieux d'aller te trouver une autre fille pour la soirée, une fille avec qui tu pourras partager un moment d'intimité. Je suis pas dupe, je me doute bien que t'es là pour te taper une fille complètement désespérée d'être venue seule à un bal, et qui finira la soirée encore plus seule et triste. Et puis t'apparaitra devant elle tel un prince sur son cheval blanc. Tu la prendras avec toi pour finir la nuit comme il se doit. Bah tu vois, je suis pas genre de fille. Bon courage dans ta quête, bien que ça ne sera surement pas très compliqué. » Tu t'étais peut être un peu trop emballée, mais t'étais persuadée que c'était ce genre de mec, comme la plupart des mecs d'ailleurs. Tu les voyais tous comme des goujats, pas un pour rattraper l'autre. Tu restais plantée devant la porte tout en scriptant la salle. Tu commençais à avoir chaud et décida de retirer ton manteau cherchant un coin pour le mettre. Tu ne comptais pas le tenir toute la soirée.

la tenue, avec un débardeur en plus. mdr:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WAYWARD
On n'aime pas les règles

avatar

Date d'arrivée : 10/12/2014
Mots débités : 92

Âge : 26
Date de naissance : 10/06/1991
Je me trouve : Dans les bras d'une fille
Je suis : Toujours à planer
Métier/Etude : Etudiant en deuxième année et Dealer

MessageSujet: Re: Maddie ▲ Nuit Fauve   Mar 3 Fév - 18:29

Nuit Fauve

Imagine-toi: t’es là en train de te reprendre un verre au bar, quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part, imagine-toi: t’es là ça te tombe dessus sans crier gare
Un truc bandant un truc dément qui redonne la foi Δ Fauve

A en croire les apparences, ta cible n’a rien d’être une fille facile. Dès qu’elle ouvra la bouge tu redescendis de tes grands chevaux, pas du tout préparé à ce qu’elle te répondre de cette manière. Elle ne se recula pas, ne retira pas son bras, pourtant elle donnait l’air de ne pas avoir besoin de toi à l’écouter. Pour autant, tu ne te laissas pas du tout déstabiliser, un sourire se dessina d’avantage sur ton visage. Elle pouvait bien imaginer ce qu’elle voulait de toi, ta conscience t’est propre et ça ne servirait à rien de lui expliquer le pourquoi du comment tu t’es retrouvé à venir seul à cette soirée. Une fois rentré tu ne seras plus obligé de lui tenir compagnie, elle pourra vaquer à ses occupations et toi aussi. D’un autre côté, tu pouvais sans doute dire exactement la même chose à son sujet pour qu’elle accepte aussi facilement ta compagnie, dans le cas contraire elle t’aurais répondu qu’elle attendait quelqu’un. « Bien, tant mieux » Tu hochais la tête resserrant ta prise autour de son bras pour commencer à avancer en direction de l’entrée. Il était plutôt bienvenue pour toi de l’avoir choisi elle plutôt qu’une autre, sous son air réservée, elle avait plutôt de bons arguments, pas trop superficielle, pas trop simple. Juste ce qu’il faut, où il faut, ce n’était pas plus mal d’être pris en photo avec elle plutôt que seul. Le passage devant les objectifs se fit assez rapidement pour ton plus grand soulagement. Tu n’as rien de photogénique, du moins tu n’aime pas t’attarder sur ce genre de détails, surtout pour un événement si peu important à tes yeux. C’était seulement le passage obligatoire, comme si ces photos représentaient votre billet d’entrée. Tu te laissais aller au rythme qu’elle désirait, de toutes manières elle avait l’air de ne pas apprécier plus que toi cette perte de temps. Pour ta part, le plus important été de pouvoir enfin passer les portes pour que ta soirée commence enfin.

Une fois à l’intérieur, tu marquas une petite pause, un peu étonné des moyens mis en place pour ce bal. C’était trop surfait, mais à l’image de l’académie qui se voulait toujours pimpante qu’importe la situation. C’est le petit bout de femme qui t’accompagnait qui te sorti de ton observation en retirant son bras de ton emprise, ce petit manège avait sans doute assez duré pour elle. Sa phrase te déstabilisé légèrement, pour une fois que ton idée première n’était pas de trouver une fille à mettre dans ton lit. Un rire t’échappa pour accompagner sa répartie surprenante. « Jaime bien ta façon de voir les choses, même si ce n’était pas mon objectif premier… Vu ta façon de juger les gens, ça m’étonne pas que tu sois venu seule ce soir » Un long soupir vint ponctuer ta phrase, elle t’avais légèrement vexé, beaucoup même, toi qui te serais arranger pour lui tenir compagnie, maintenant tu désirais seulement t’éloigner d’elle au plus vite avant qu’elle ne te porte malheur avec sa négativité. Alors forcément, tu t’es un peu emballé pour lui répondre. Peut-être avait-elle d’autres raisons d’être venu sans cavalier ce soir, mais à en juger par sa façon de considérer les gars comme toi, il était normal que personne n’ose s’y frotter. Tu décidais donc de la laisser là avec ses préjugés, pour aller t’occuper de ton petit trafique sans encombre. Quelques têtes familières t’avaient déjà salué discrètement pour t’indiquer que traiter avec toi à propos d’une éventuelle consommation serait bienvenu. C’est comme ça que ta ronde des habitués à commencées, rien de plus simple que d’aller saluer les pigeons. Une poignée de main avec un billet contre un pochon bien chargé. Vider tes poches de ta marchandise pour les remplir de billets n’a pas duré longtemps, en un quart d’heure la chose était pliée. La soirée n’avait plus qu’à commencer réellement pour toi et cela ne serait pas possible sans un verre entre les mains. Rapidement tu fis le tour de la salle pour rejoindre le bar, pressé de pouvoir boire un coup pour de désaltéré. Tu réclamas un verre de ponch avant de remarquer la présence de la petite peste qui t’avait servi à rentrer. Toujours aussi seule, désespérément le nez noyé dans un verre. Tu décidais de laisser ta rancoeur à son sujet de côté, après tout il fallait sacrément en avoir pour être capable de te parler comme elle l’avait fait, c’était mieux que les petites trainées qui disent amen à tout. « Toujours pas de prince charmant à ce que je vois... » Lâchais-tu en te rapprochant d’elle tranquillement l'air triomphant de ne pas lui donner raison en ne te pavanant pas avec au bras une bimbo à gros nichons. Tu sorti ta flasque de la poche intérieur de ta veste pour agrémenter un peu mieux ton verre, sans ça la fête serait beaucoup moins drôle. « Un petit peu pour mademoiselle ? » Demandais-tu en lui tendant ta flasque en lui souriant pour l’encourager. Peut-être qu’avec un peu d’alcool dans le nez elle finirait par s’adoucir et deviendrait moins hargneuse que plus tôt dans la soirée.  
© GASMASK

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A nos amours
○ Le siècle est mort, mais puisque brûlent encore les soleils aux couleurs du sang. De nos amours. Au coin du feu de tes yeux je me pose au gré des proses en testament. Pour nos amours.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BASHFUL
Le rouge est notre couleur favorite

avatar

Date d'arrivée : 31/01/2015
Mots débités : 4

Je me trouve : dans les étoiles.
Je suis : perdue.
Métier/Etude : étudiante en première année.

MessageSujet: Re: Maddie ▲ Nuit Fauve   Sam 14 Fév - 12:32


Tu savais très bien qu'il aurait pu dire la même chose de toi. Pas que tu t'étais faite refouler mais que personne n'ai trouvé bon de t'inviter. C'était plutôt logique sachant que tu n'étais pas arrivée depuis très longtemps et que tu n'avais encore rencontrer personne, mis à part la fille qui partageait ta chambre. Et encore, rencontre était un bien grand mot. Tu l'avais juste croisé à quelques reprises, sans avoir partagé grand chose avec elle. Du moins, c'est ce que tu pensais pour te rassurer, que c'était la seule raison pour laquelle tu te retrouvais seule ici. T'étais pas la seule à ne pas avoir été invité mais la plupart des filles de ton cas étaient venues en groupe, sûrement pour paraître moins tâche. T'avais jamais vu une salle aussi bien décorée. C'était peut être un peu trop too much à ton goût mais ça donnait une idée sur les moyens mis en place. T'avais presque l'impression de te retrouver dans un autre monde. Mais il te fit vite redescendre terre avec sa réponse. Après tout, tu l'avais peut être bien mérité celle-là même si sa remarque t'avais touché. Tu pensais même qu'il avait sûrement raison. Tu le regardais s'éloigner, s'enfonçant dans la salle qui se remplissait de plus en plus. Ton manteau dans les bras, tu trouvas un coin où le poser. Tu comptais pas le garder avec toi toute les soirée. C'est bien pour cela d'ailleurs que tu n'avais pas prit de sac que tu jugeais trop encombrant

Tu te dirigeais à présent vers l'endroit pour lequel t'étais venue, le bar. Il s'agissait de plusieurs table les unes à côtés des autres, plutôt bien décorées là aussi. Sur ses tables se trouvaient plusieurs saladiers de ponch. Tu prenais un verre déjà servi sur la table qui apparemment n'attendait plus que toi bien que ce n'était pas une bonne idée. Tes médicaments avaient déjà tendance à te défoncer, ajouter de l'alcool avec n'était l'idée du siècle. Mais bon, t'étais là pour t'amuser et peut être un peu oublier. Tu allais t'installer non loin du ponch tout en regardant les gens sur la piste de danse. Quasiment tous en couple. Tu te retrouvais plongée dans tes pensées jusqu'à ce qu'une voix t'en fit sortir. Une voix que t'avais entendue plus tôt dans la soirée. Le mec qui était entré avec toi se trouvait là, verre à la main et sans fille à son bras. Tu l'avais peut être mal jugé en effet. « Faudrait déjà qu'il existe. » T'y croyais pas vraiment, tu voyais plutôt les mecs comme des goujats et il l'avait sûrement remarqué face à ta remarque de toute à l'heure. Remarque que, certes, tu n'aurais certainement pas dû balancer. Tu le regardait corser son verre avec de l'alcool jusqu'à ce qu'il te tende sa flasque. Tu fis mine de réfléchir quelques instants mais après tout t'étais venue pour boire alors autant le faire comme il faut. Tu t'emparas de sa bouteille et versa de son contenant dans ton verre avant de la lui rendre. « Merci » Après avoir mélangé un peu ton verre, tu plongeais tes lèvres dedans afin d'y boire une gorgée. Beaucoup moins fade que tout à l'heure, t'en avais peut être même versé un peu trop. « Désolé pour ce que j'ai dit, t'avais raison, j'avais pas à te juger. » Peut être que tu parlais un peu trop vite, sans connaître les gens, mais au moins tu savais aussi reconnaître tes tords et tu n'étais pas trop fier pour l'admettre. « Pourquoi t'es venu du coup ? » Tu ne pensais pas que c'était pour danser ou bien la beauté des lieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Maddie ▲ Nuit Fauve   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maddie ▲ Nuit Fauve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuit Fauve [PV Sun-Rayzaka]
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: The Royal Center Park-