AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de laisser un mot sur BAZZART & PRD
Le bal a ouvert ses portes ici amuse-vous les licornes

Partagez | .
 

 Blaze ▲ On joue à cache-cache ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Mar 20 Jan - 22:20

Un dimanche comme un autre, une fin d'après-midi où on se retrouve entre amis. On discute, on se marre puis on se décide à passer la soirée en boîte. Pas de surprise, c'est le Xoyo qui l'emporte. A peine arrivé à Shoreditch qu'on entend déjà la musique. Dax était calme ce soir là, c'était étrange, pas comme d'habitude. Mains dans les poches de son pantalon noir, il marchait tranquillement avec un petit groupe d'amis. Il y avait surtout des mecs, peu de filles mais elles étaient jolies. Il les écoutait rire, ils avaient l'air de s'amuser mais il n'avait rien suivi de la discussion. Cela faisait quelque jour qu'il réfléchissait, perdu dans ses pensées. C'était dans ces moments là qu'il était heureux de ne pas avoir de proches pour l’embarrasser avec des questions et des sermons. La solitude ça avait parfois du bon, il sourit alors qu'ils arrivaient enfin. Comme toujours il y avait foule au Xoyo.

Tout ce monde, cela le réveilla un peu. Il se mit à sourire d'abord, tous les Week End l'endroit faisait salle comble. Mais il arrivait toujours à entrer, soit en se faufilant discrètement, soit en graissant la patte d'un des videurs ou alors en s'acoquinant avec les bonnes personnes, celles qui entraient sans aucun problèmes. Ce soir là il était bien accompagné et il était relativement bien fringué. Il y avait cette fille dans son petit groupe qui s'accrochait à son bras. Elle le dévorait des yeux, peut-être parce que le calme qui l'entourait ce soir le rendait étrangement attirant. C'est ensemble qu'ils se faufilèrent jusqu'à l'entrer et qu'ils passèrent sans trop de difficultés. Dax aimait bien cette ambiance, cette foule, ce mouvement perpétuel. Il restait silencieux, laissant la demoiselle à son bras le guider jusqu'au bar. Elle avait commandé pour lui, cela ne le dérangeait pas après tout c'était elle qui paierait.

Et alors qu'il était accoudé au bar, que son regard se promenait dans la masse des danseurs son regard s'arrêta : d'abord sur une jolie rousse aux fesses bien rebondies, puis une belle brune dont le sourire était tout à fait resplendissant et enfin Blaze. Enfin, il n'en était pas sûr, il avait cru la voir. Mais tous le monde se déplaçaient et il n'était pas certain de ce qu'il avait vu. Étrangement il avait amorcé un mouvement pour se redresser, Est-ce qu'il comptait la rejoindre ? Pourquoi ? Il ne comprenait pas lui même, sans doute que sa compagnie était plus agréable que celle qu'il avait actuellement. Il se tourna vers la jeune femme qui lui parlait, elle parlait beaucoup depuis le début et lui se contentait d'hocher la tête et de sourire. On lui servit enfin un verre, un cocktail et pour ne pas avoir à lui parlé il se mit à boire d'une main. L'autre était occupé à chercher la reine de cœur dans ses contacts.

Il lui passa un appel, il n'était pas sûre qu'elle répondrait, ni même qu'elle entendrait l'appel mais qui sait... peut-être ? Et si elle le faisait alors il aurait la confirmation qu'elle était ou non ici. Et si c'était le cas ? Qu'est-ce que ça changerait ? Il venait de finir son verre que déjà il se levait et s'éloignait de la "sangsue" alors qu'elle avait le dos tourné. Il s'engouffra parmi la foule, son portable à l'oreille, cherchant la demoiselle du regard... qu'elle y soit ou non, il la trouverait. Et alors qu'il se disait ça, il la trouva. Elle était un peu plus loin, il la regarda simplement, la surveillant du regard sans qu'elle ne le sache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Date d'arrivée : 02/01/2015
Mots débités : 133

Je me trouve : Quelque part dans Londres, logiquement.
Je suis : Mélancolique et blasée.
Métier/Etude : Troisième année, options : danses classique et moderne, yoga et histoire de la séduction.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Mar 20 Jan - 23:36

Blaze avait l'habitude de sortir. De beaucoup sortir, même. C'était devenu son exutoire ; sa façon de noyer tout son mal-être. Cela lui donnait au moins la sensation, ne serait-ce que pour quelques heures, d'aller bien. D'oublier que sa vie était aussi merdique. Alors ce soir, comme pour chacune de ces soirée, elle avait choisi sa "tenue de combat". Elle avait opté pour une petite robe noire moulante qui avait déjà fait ses preuves auparavant, s'était maquillée et avait ressorti ses plus hauts talons, pour se sentir grande. Puis, après avoir passé un long moment à se préparer, elle était allée au bar. Elle n'avait rendez-vous avec personne. Pourtant, elle savait qu'il lui suffisait d'un texto pour ne pas passer la soirée seule. Mais ce n'était pas ce qu'elle cherchait. Pas ce soir, en tout cas.

Elle se sentait triste, son ventre était noué et elle n'avait qu'une envie : boire, boire jusqu'à oublier cette sensation. Boire jusqu'à oublier que le reste du monde existe. Mais, puisqu'elle ne possédait aucun revenu, il lui fallait trouver un pigeon pour la soirée. Avec le temps, elle était devenue plutôt douée pour cela. A peine entrée dans l'établissement, Blaze parcourut la pièce du regard et sut qui serait sa cible. Le reste ne fut qu'une formalité. Et bientôt, elle sentit s'atténuer ses états d'âme. Elle ne tarda pas à avoir envie de danser, et n'eut aucun mal à se faire emmener exactement où elle le souhaitait : le Xoyo. Elle passa l'entrée, lui non, mais elle ne chercha pas à préciser qu'il était avec elle. En déposant son sac aux vestiaires, elle récupéra son portable qu'elle logea dans son décolleté, pour ne pas avoir à le garder à la main.

C'est pendant qu'elle s'amusait sur la piste qu'elle le sentit vibrer. Elle s'éloigna pour regarder qui l'appelait. Dax, affichait en gros l'écran de son Nokia. Elle raccrocha, et replaça l'objet à sa place initiale. Ce n'était vraiment pas le bon moment pour avoir un contact avec ce garçon. Il valait mieux... aller vers le bar de la boîte se faire payer un verre pour l'oublier, lui aussi. Elle s'assit donc sur un tabouret, tout près d'un homme et s'arrangea pour qu'il la remarque. Une fois cela fait, il lui suffit d'un regard de biche pour obtenir ce qu'elle voulait. Que certains hommes pouvaient être faibles. Elle prétexta ensuite avoir une subite envie de fumer, et fit mine de se diriger vers l'extérieur, avec son verre à la main. Elle releva la tête pour s'engouffrer dans la foule, et c'est là qu'elle le vit. A quelques mètres, en face, qui la regardait. Merde, ne put-elle s'empêcher de murmurer pour elle-même. Puis elle se demanda de quoi elle avait l'air. Elle passa sa main libre dans ses cheveux, comme pour les coiffer un petit peu et elle se sentit obligée d'avancer vers lui. Elle essaya vraiment de toutes ses forces de paraître "normale", et "décontractée". Hey... lâcha-t-elle une fois près de lui. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle était censée dire ou faire, gênée par leurs derniers échanges.

_________________
If you fell down yesterday, stand up today ▵ ©️endlesslove
come and get your love ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Jeu 22 Jan - 19:39

Comme il s'y attendait elle ne lui avait pas répondu, mais il était sûre que c'était sciemment et non pas parce qu'elle avait raté son appel. Il l'observait toujours, elle avait quitté le bar et se faufilait parmi les danseurs. Il la regardait, elle était plutôt pas mal dans cette robe. La dernière fois aussi elle était "pas mal" dans sa tenue de danse. Mais Dax ne s'intéressait pas vraiment à ces "détails". Tout ce qu'il voulait c'était voir sa réaction lorsqu'elle croiserait son regard. Et justement c'est ce qui arriva, elle venait de le voir. Il esquissa un sourire en la regardant remettre ses cheveux en place et il fut même un peu surpris de la voir s'avancer vers lui alors qu'elle aurait pu tout aussi bien le fuir. Il la regardait silencieusement alors qu'elle arrivait enfin à son niveau. Elle venait de lâcher un "Hey" qui le fit sourire à demi. Mais il ne répondit pas, se contentant de retourner à son portable.

Il chercha de nouveau le numéro de Blaze et l'appela. Il pouvait la voir devant lui récupérer son portable qu'elle avait mis dans son décolleté. Elle ne répondit pas la première fois, cette fois encore elle raccrocha. Dax poussa un soupir excédé et il l'appela à nouveau, lui laissant une dernière chance de lui répondre après tout ne dit on pas jamais deux sans trois. Cette fois-ci sans doute parce qu'elle avait bien compris qu'il continuerait encore et encore jusqu'à ce qu'elle éteigne son téléphone ou qu'elle daigne répondre, elle décrocha. Ceci fait il raccrocha lui même, étonnamment satisfait de pouvoir lui faire ce qu'elle venait de répéter pas une mais deux fois. Un plus grand sourire aux lèvres, il la regarda de haut en bas. Analysant sa tenue, les formes de son corps, son visage, sa façon de se tenir, l'expression de ses traits. Elle était bien jolie, mais il ne le lui ferait pas remarquer. Il regarda autour d'eux, comme s'il s'attendait à voir quelqu'un d'autre mais elle ne semblait pas être accompagné.

- La reine de cœur a abandonné sa garde rapprochée ? Et voilà qu'il recommençait avec ça, mais étrangement il se sentait plus jovial qu'un peu plus tôt. Il la regardait de haut en bas, son regard ne dénotait aucune émotion qui aurait pu dire à Blaze à quel point elle était séduisante dans cette tenue. Son sourire s'accentua alors qu'il revenait à son visage et qu'il posait ses yeux dans ceux de la jeune femme. - Cette tenue est ridicule... Ce n'était pas exactement ce qu'il voulait dire mais le mal était fait, cela dit il ajouta aussitôt : - ...tu n'as pas besoin de ça pour attirer les regards. L'espace d'une fraction de seconde son visage afficha une expression gênée que jamais encore auparavant il n'avait eu. Sa voix était devenu plus basse, plus difficile à entendre. Sans doute un effet d'optique, une illusion d'eu à l'atmosphère du Xoyo. Il était impossible qu'il ait pu rougir pour si peu. Il avait pourtant détourné le regard le temps de prononcer cette phrase.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Date d'arrivée : 02/01/2015
Mots débités : 133

Je me trouve : Quelque part dans Londres, logiquement.
Je suis : Mélancolique et blasée.
Métier/Etude : Troisième année, options : danses classique et moderne, yoga et histoire de la séduction.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Jeu 22 Jan - 21:18

Plantée devant lui, elle se forçait à soutenir son regard en attendant qu'il daigne lui répondre. Mais apparemment, cela ne faisait pas partie de ses plans puisqu'il sortit son portable. Quand elle sentit le sien vibrer, elle arqua un sourcil, l'attrapa et raccrocha en lui lançant un regard blasé qui signifiait quelque chose comme "Qu'est-ce que tu fais ?". Elle fit rouler ses yeux quand elle vit qu'il recommençait à l'appeler mais préféra décrocher ; elle ne comptait pas passer sa soirée à recevoir des appels de sa part. Pourquoi était-elle allée vers lui, déjà ? se demanda-t-elle en collant le portable à son oreille. Et ce ne fut qu'au moment où il lui raccrocha au nez qu'elle comprit où il voulait en venir. Ses joues rosirent en comprenant qu'il l'observait depuis quelques minutes déjà, mais elle reprit vite contenance. Alors comme ça, tu m'espionnes... ? demanda-t-elle, les yeux brillants de malice et un petit sourire taquin aux coins des lèvres.

La reine de cœur a abandonné sa garde rapprochée ? Sans attendre, la petite blonde lui répondit : Je n'ai jamais eu besoin de ça. Elle sourit à nouveau, plus à l'aise que la dernière fois. Elle ne l'avouerait pas mais être tombée sur le jeune homme lui faisait plutôt plaisir ; cela rendait sa soirée intéressante. Evidemment, elle remarqua le regard qu'il porta sur son corps mais elle ne fit aucune remarque, se contentant de s'en satisfaire intérieurement. Elle but quelques gorgées de son verre en attendant qu'il reprenne la parole. Cette tenue est ridicule... Blaze tenta de n'afficher aucune réaction mais elle ne savait pas du tout si elle avait réussi. En tout cas, au fond, elle était assez blessée par cette remarque. Pour une fois qu'elle se sentait jolie, elle n'avait pas besoin qu'on la rabaisse. ...tu n'as pas besoin de ça pour attirer les regards. Là, elle ne put se retenir d'écarquiller légèrement ses jolis yeux bleus. Elle n'avait même pas imaginé qu'il pouvait ne pas avoir terminé sa phrase. Et ce n'était pas tout ; la petite blonde fut également ravie de voir qu'il pouvait également être gêné. Ses joues s'enflammèrent instantanément. Malgré cela, elle se rapprocha un peu plus de lui, plongea son regard dans le sien, et vint embrasser tendrement le coin de ses lèvres. Merci... murmura-t-elle en reprenant sa place initiale.

Par contre, à force de rester au milieu de la foule, elle commençait à avoir chaud ; très chaud même. Alors, sans lui demander son avis, elle attrapa une main de Dax et l'emmena vers la sortie. Arrivée près du vestiaire, elle lui demanda par simple acquis de conscience : J'ai chaud... Tu m'accompagnes fumer ? Elle but à nouveau une partie de son verre puis se dirigea vers le vestiaire pour récupérer son paquet de cigarettes, resté dans son sac à main.

_________________
If you fell down yesterday, stand up today ▵ ©️endlesslove
come and get your love ▵


Dernière édition par Blaze Hardy le Ven 23 Jan - 8:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Ven 23 Jan - 3:51

Il adorait voir son visage prendre des teintes pourpres, c'était devenu son petit plaisir en l'espace d'une seule rencontre. Un sourire amusé sur le visage il la regardait, elle avait ce regard malicieux et ce sourire taquin. Mais ce qui retenu l'attention du jeune homme fut cette phrase. C'était comme lorsqu'elle lui avait dit qu'il ne pouvait plus se passer d'elle, comme si tout cela n'était qu'un jeu et qu'elle lui renvoyait simplement la balle mais... était-ce réellement un jeu ? Le regard un peu ailleurs il souriait toujours tout en lui répondant quelque peu nonchalamment. - Si je ne t'espionnais pas, comment aurais-je pu connaitre ton prénom ? Elle avait sans doute déjà oublier, mais il était dans sa chambre et alors même qu'elle ne l'avait jamais rencontré, il connaissait son prénom.

Alors qu'est-ce qui lui permettait de croire qu'il ne l'avait jamais espionné ? Qu'est-ce qui lui faisait penser qu'il n'était pas plus dangereux que ce qu'il en avait l'air ? Quelque heures seuls dans une chambre à discuter innocemment, un baiser et quelque caresses, était-ce suffisant pour lui faire baisser sa garde ? Il la regardait, elle s'attendait peut-être à ce qu'il nie, mais ce n'était pas son genre. Que ce soit une déclaration d'amour ou des aveux concernant une attitude de stalker qu'il  pourrait avoir, tout était bon pour nourrir l'imaginaire de la demoiselle. Il voulait la faire réfléchir, la voir douter, éveiller sa curiosité. Il était tellement absorbé par elle qu'il ne se rendait même pas compte de son propre mal être. Il était brûlant de fièvre, il tenait debout par sa seule volonté plus que par son énergie débordante. Et si elle n'avait pas été là, il se serait sans doute endormi au bar ou alors il aurait terminé la soirée en compagnie de la belle demoiselle avec qui il était venu.

Dax vivait seul, il ne tombait jamais malade et lorsque ça arrivait, il était toujours dans un piteux état. Il était si peu habitué aux fièvres, aux maux de tête et autres symptômes que lorsque ça lui arrivait, il ne s'en rendait même pas compte ou l'ignorer simplement. Il souriait dès qu'elle disait quelque chose, il ne répondit pas lorsqu'elle lui dit qu'elle n'avait jamais eu besoin d'une "garde rapprochée". Pourtant il aurait pu lui dire qu'avec lui sur ses talons, elle en aurait bien l'utilité. Et alors qu'un compliment traversait ses lèvres il se sentit terriblement faible au point d'en perdre son masque l'espace d'un instant. Mais ce n'est pas ça qui manqua de le faire défaillir, mais plutôt l'expression qui traversa le visage de Blaze. Elle avait l'air si surprise comme s'il avait dit quelque chose d'étrange. Était-il si horrible qu'une vérité quittant ses lèvres méritait un baiser en récompense ? Il en aurait bien rit, mais la situation ne s'y prêtait pas.

Sa main se leva d'elle même pour venir effleurer les lèvres de sa précieuse reine de cœur. Elle était si mignonne mais cette tenue, bien qu'elle mettait la femme en valeur, il trouvait qu'elle ternissait sa véritable beauté. - Si pour chaque compliment j'ai droit à un baiser, tu risques de m'entendre à longueur de temps. Dax avait presque l'impression qu'ils étaient seuls. Il ignorait totalement le monde autour de lui, il faisait abstraction de tout, que ce soit la musique ou les danseurs qui se déhanchaient tout autour d'eux. Il n'avait d'yeux que pour elle et le reste du monde, de l'univers ne comptait pas. Ce n'est que lorsqu'elle l’entraîna soudainement jusqu'aux vestiaires qu'il retrouva sa notion du lieu dans lequel il était. Elle avait chaud ? C'était presque comme si elle lui offrait la corde à laquelle il allait la pendre ou comme le disait si bien son aîné, la capote avec laquelle il allait la tirer ( ).

Pendant qu'elle fouillait son sac à main à la recherche de ses cigarettes, il vint se coller à son dos. - Tu sais, je vais finir par croire que toi aussi tu ne peux plus te passer de moi. Sa voix était presque un rire à elle seule. Elle venait de lui demander de l'accompagner alors qu'il y a peu elle ne voulait même pas répondre à son appel. Il avait fait exprès de se coller à elle, ignorant le lieu où il se trouvait et les personnes qu'il pouvait y avoir. Il était sans doute brûlant, alors si la belle avait chaud elle ne devait pas beaucoup apprécier son contact. Mais il s'en moquait bien, il se fichait pas mal de ce que penser le monde. Tout ce qui l'intéressait c'était ce qu'il désirait LUI. Et là, il avait envie de la prendre dans ses bras, pour l'embêter ou par simple envie de contact, peut-être même un peu des deux. Il se décolla pourtant après un moment, lui piquant une clope dans le paquet qu'elle avait récupéré. - On y va ou tu as changé d'avis ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Date d'arrivée : 02/01/2015
Mots débités : 133

Je me trouve : Quelque part dans Londres, logiquement.
Je suis : Mélancolique et blasée.
Métier/Etude : Troisième année, options : danses classique et moderne, yoga et histoire de la séduction.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Dim 25 Jan - 20:04

Si je ne t'espionnais pas, comment aurais-je pu connaitre ton prénom ? Blaze avait légèrement oublié ce détail... Elle perdit son sourire durant quelques millièmes de seconde en s'en souvenant mais elle retrouva rapidement un visage joyeux. Elle n'avait pas de faits concrets pour le démontrer mais elle était intimement convaincue qu'il n'était pas le genre de garçon  qu'elle devait craindre. (Ou pas dans le sens "danger mortel" en tout cas.) Étrangement, elle se sentait même plutôt en sécurité auprès de lui. Peut être était-ce la tequila qui parlait ? Ou simplement la part naïve d'elle-même qu'elle n'avait pas réussi à tuer complètement ? Pourtant, elle avait tout de même envie de croire à cet instinct. Je ne sais pas... Il suffit que tu m'ais déjà croisée et que tu l'ais entendu, tout simplement, répondit-elle naturellement. Ses yeux parcourèrent la salle, tandis qu'elle réfléchissait une nouvelle fois aux lieux où il aurait pu entendre son prénom. Elle abandonna vite, se desintéressant de l'énigme dont la réponse l'importait peu pour ce soir. De toute façon peu m'importe, je te fais confiance. Aussitôt dit, aussitôt elle rosit. Ce n'était pas vraiment sorti comme elle le souhaitait. Mais tant pis, ce qui était dit ne pouvait être repris. Elle cacha donc son visage dans son verre en en buvant quelques gorgées, comme si de rien n'était...

Le temps s'écoula. La blonde remarqua un changement de comportement de la part de Dax, mais entre les lumières de la pièce et les gens tout autour d'eux, elle n'avait pas compris qu'il pouvait être malade à cet instant. Elle frissonna quand il passa son doigt sur ses lèvres. Si pour chaque compliment j'ai droit à un baiser, tu risques de m'entendre à longueur de temps. Elle lui adressa un grand sourire puis l'emmena jusqu'aux vestiaires, sans prendre la peine de répondre. Elle récupérait son paquet de cigarettes quand il vint se coller contre son dos. Il était brûlant, et elle sentit le rouge monter jusqu'à ses joues. Elle resta le visage tourné vers son sac à main, essayant de rester neutre malgré que cela était compliqué... Tu sais, je vais finir par croire que toi aussi tu ne peux plus te passer de moi. dit-il alors qu'elle se trouvait dans ses bras. Malgré qu'il lui donnait encore plus chaud, son contact n'était pas désagréable. La jeune fille en avait perdu tous ses mots. Elle était complètement perturbée par la situation et ne savait plus où se mettre pour réussir à le cacher. Ne prends pas tes désirs pour des réalités, Dax... finit-elle par répondre, la voix légèrement nouée et sans le regarder. Elle avait essayé de toutes ses forces de se montrer détachée, et elle savait que si elle avait tourné son regard vers lui en disant ces paroles, elle n'aurait définitivement pas réussi à rendre cela crédible. Quand elle eut récupéré ce dont elle avait besoin et rendu ses affaires à la fille qui tenait le vestiaire, le grand brun relâcha son étreinte et lui prit une cigarette (ce à quoi elle réagit absolument pas). Elle soupira discrètement et sans réfléchir elle agita sa main près de son visage, essayant de s'en servir comme d'un éventail.  On y va ou tu as changé d'avis ? C'est parti... lacha-t-elle simplement en s'avançant vers la porte que le vigile ne tarda pas à ouvrir pour les laisser sortir.

Blaze avait si chaud qu'elle n'avait pas pris de manteau. Le petit vent qu'il y avait dehors la fit instantanément se sentir mieux, et elle fit donc un petit tour gracieux sur elle-meme, joyeuse, en se dirigeant vers un muret. Arrivée devant, elle posa son verre au sol, mit sa cigarette entre ses lèvres et prit appui avec ses bras sur le haut du muret, de dos pour pouvoir s'asseoir. Ses talons ne suffisaient pas à la rendre assez grande pour s'installer dessus tout simplement. 1, 2, 3... murmura-t-elle pour elle-meme avant d'entamer sa première tentative, qui ne fut pas concluante. Elle retomba sur ses talons et regarda le jeune homme en tendant les bras vers lui. Tu m'aides ? demanda-t-elle avec sa petite moue charmeuse.

_________________
If you fell down yesterday, stand up today ▵ ©️endlesslove
come and get your love ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Jeu 29 Jan - 19:48

Elle en était déjà au stade où elle lui trouvait des excuses et elle avouait même lui faire confiance, c'était tellement adorable ne pouvait-il pas s'empêcher de penser. Blaze était vraiment de celle dont on briser la tige, ces jolies fleurs aux senteurs si délicieuses et aux pétales colorées. Celles qu'on cueillait par simple appétit après avoir longuement admirer la délicatesse. Il ressentit comme un pincement au cœur à cette pensée car elle était comme "elle". Cette pauvre fille qui n'aurait jamais du finir comme ça, tout ça parce qu'elle était trop fragile. Il espérait que Blaze n'était pas une de ces jolies fleurs qu'on voyait dans les boutiques de fleuristes. Elle n'était pas là pour décorer ou être offerte au premier venu, non. Il espérait vraiment qu'elle soit une de ces fleurs sauvages, celles qu'on regarde avec un petit sourire sans jamais s'arrêter pour l'arracher. Celles dont les racines s'accroche à la terre comme pour hurler "je veux vivre".

C'est pour cela qu'il aimait la regarder, c'est pour cela qu'il avait comme envie de la caresser. Ce n'était pas de l'amour ou du désir c'était juste de la curiosité. Ne prend pas tes désirs pour des réalités, il sourit. Ce n'était pas parce qu'elle mentait, il pouvait le dire rien qu'au son de sa voix. Il souriait parce qu'elle avait prononcé son prénom, c'était la première fois. Il était bizarrement heureux. - Tu peux répéter ça ? On sentait son rire habituel alors qu'il avait les yeux clos, se reposant contre son corps pour mieux s'écarter. Finalement ils quittèrent la chaleur du Xoyo pour se geler à l'extérieur. Mais bon, Dax ne savait plus vraiment s'il avait froid ou s'il bouillait. Il se contentait de suivre Blaze, sa clope entre les lèvres. Son regard sur la partie inférieur de son corps qui sous sa robe était tout particulièrement mis en valeur.

Elle essaya de s'asseoir sur un muret ce qui tira un sourire à Dax qui la regardait simplement. Elle lui demanda de l'aide, un petit rire s'échappa des lèvres du jeune homme alors que son regard se poser dans les beaux yeux de Blaze : - Peut-être, qu'est-ce que je gagne à t'aider ? Il avait dit ça comme ça en fait, s'il voulait quelque chose il le prendrait c'était dans sa politique, il n'avait donc pas besoin de récompense. Il la souleva en l'attrapant par la taille, elle était légère mais soudainement il eut comme une baisse d'énergie et il la lâcha presque tombant contre sa poitrine, la plaquant légèrement contre le muret. Il aurait été difficile de dire s'il l'avait fait exprès pour se retrouver la tête contre sa poitrine ou si l'espace d'un instant il s'était senti extrêmement faible.

Est-ce que Blaze avait remarqué qu'il avait chancelé ? Est-ce qu'elle allait faire le lien avec sa température ? Ou alors est-ce qu'elle irait imaginer que c'était du à son poids ? Ou pire qu'il n'avait juste aucune force physique ? Dax ne savait pas trop quoi dire alors il fit comme il faisait toujours. Il frotta impunément son visage contre la poitrine de la demoiselle. - C'est assez confortable je dois avouer... S'il restait comme ça ce n'était pas simplement pour l'embêter c'était aussi parce qu'il avait peur de ne plus tenir debout. Mais bon, il gardait son calme et ce large sourire sur ses lèvres. En fait plus qu'un pervers, à cet instant du moins il ressemblait plus à un enfant, un grand enfant. - Désolé... Pourquoi il venait de dire ça ? Parce qu'il venait de faire tomber la cigarette qu'il avait entre les lèvres dans le décolleté de Blaze.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Date d'arrivée : 02/01/2015
Mots débités : 133

Je me trouve : Quelque part dans Londres, logiquement.
Je suis : Mélancolique et blasée.
Métier/Etude : Troisième année, options : danses classique et moderne, yoga et histoire de la séduction.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Sam 31 Jan - 21:21

Peut-être, qu'est-ce que je gagne à t'aider ? Blaze ne put s'empêcher de rire. Pas de façon moqueuse. Simplement, il ne l'avait pas habitué à quémander. L'alcool aidant, elle ne rougit même pas lorsqu'elle s'approcha de lui, posa une main sur son torse comme pour s'y tenir et répondit, d'une voix presque sensuelle : Dis moi ce que tu veux, je verrais si ça me semble... raisonnable. Raisonnable. Ce mot résonna dans son esprit et la fit sourire, tandis que ses yeux brillants ne quittaient plus ceux de Dax. Comme si elle était encore raisonnable, à cette heure. Les effets de l'alcool commençaient à réellement se faire sentir pour la belle. Elle avait cessé de réfléchir il y a quelques minutes déjà et même si c'était son but initial, la jeune fille s'en mordrait sûrement les doigts le lendemain. Pour l'instant, en tout cas, elle ne pensait qu'à une chose : l'instant présent. Toute son attention était portée sur le grand brun, intriguée par la moindre de ses actions.

Il décida finalement de l'aider, mais alors qu'il avait commencé à la porter, elle sentit qu'il allait la lâcher. Elle retint son souffle quand elle faillit tomber, ayant le réflexe de s'accrocher un peu plus au jeune homme. Mais finalement, elle se retrouva en partie plaquée contre le muret avec le visage de Dax contre sa poitrine et se fit la réflexion qu'elle aurait peut-être préféré finir au sol. Elle resta immobile quelques centièmes de secondes, le temps que l'information soit acceptée par son cerveau. Puis, remarquant que le jeune homme ne bougeait pas, elle demanda : Ça va ? Tu te sens bien ? Blaze avait beau ne pas être très sûre d'elle, elle ne pensait tout de même pas être si lourde que la porter ferait chanceler qui que ce soit. Et elle avait clairement senti qu'il avait perdu l'équilibre. Mais au lieu de lui répondre, le brun crut bon de frotter son visage contre ses seins. C'est assez confortable je dois avouer... Pourquoi était-il toujours obligé de tout gâcher. Elle se sentit bafouée. Un peu triste, aussi. Elle repoussa son visage en appuyant avec sa main contre son front. Arrête ça ! Elle était très sérieuse. Toute expression de joie avait disparu de son joli visage, et elle n'avait à présent qu'un seul désir : s'éloigner de lui. Il était toujours trop près de sa poitrine à son goût, et elle voulut le lui signifier mais son grand sourire l'arrêta. Il commençait vraiment à l'inquiéter. Désolé... Elle crut qu'il s'excusait pour son attitude, et ne comprit donc pas qu'elle avait une cigarette dans son soutien gorge. Lâche moi, s'il te plaît, dit-elle froidement, comme stressée. Elle ne se sentait pas à l'aise dans cette position. La belle se dégagea donc dans les secondes qui suivirent de l'emprise du jeune homme, se repositionnant debout, contre le mur, face à lui. Elle n'acceptait absolument pas ce qu'il venait de faire, mais tout à l'heure, elle avait crut sentir que son front était brûlant. Elle n'arrivait pas à s'empêcher de s'inquiéter pour cet inconnu et se convaincre de le laisser seul, alors qu'il était peut-être souffrant. Pour vérifier son idée, elle posa de nouveau une de ses mains fraîches sur le front de Dax, mais plus tendrement cette fois. Je crois que tu ferais mieux de rentrer... tu as de la fièvre, conclut-elle avec sa voix douce récupérée. Elle ponctua même cela par un petit sourire réconfortant.

_________________
If you fell down yesterday, stand up today ▵ ©️endlesslove
come and get your love ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Dim 1 Fév - 23:42

Blaze n'était vraiment pas contente et elle avait bien des raisons pour ça. Même Dax s'en voulait un peu, il n'avait pas l'intention de faire ça, pas maintenant, pas comme ça. C'était ridicule, cette faiblesse dans ses bras, cette impression de vacillé au moindre faux pas. Elle voulait qu'il le lâche mais lui ne voulait pas, il voulait rester là. Cela lui rappelait quelque chose, cette douce sensation. Mais il n'arrivait pas à remettre une image là dessus. Et avant même qu'il ait pu répondre quoi que ce soit elle s'était dégagée d'elle même. Blaze, comme la brume, invisible, elle s'évapore entre ses doigts. Il déteste cette distance qu'elle semble mettre entre eux à chaque fois pourtant ça le fait sourire. Pour lui c'est tellement évident, elle le fuit parce qu'elle a peur et si elle a peur alors qu'elle est capable de dire quelque chose comme "je te fais confiance", c'est qu'il y a autre chose derrière son attitude. Dax se redresse, il retrouve rapidement son équilibre. Il ne se sent pas bien c'est évident, mais il préfère repousser cette vérité, il ne veut même pas en entendre parler.

Il sait qu'il devrait s'excuser pour ce qu'il a fait, il sait qu'il devrait lui dire qu'elle a sa cigarette en plein milieu de sa poitrine pourtant aucun son ne sort d'entre ses lèvres alors que la main de Blaze se pose sur son front. Elle est si froide qu'il en frissonne. Il l'écoute, elle lui dit quelque chose qui n'a aucun sens pour lui. Il devait rentrer parce qu'il avait de la fièvre ? Qu'il reste là ou qu'il rentre c'était du pareil au même, il était seul et il allait juste attendre que ça passe. Sauf que là il n'était pas seul, s'il restait il pouvait profiter de sa compagnie. - Je refuse. Une réponse claire et précise, il ne partirait pas, il resterait là. Il détestait tomber malade, bien que d'ordinaire il arrivait à passer la soirée sans qu'on le remarque. Là c'était différent et il n'aimait pas. - Je n'ai pas de fièvre, je ne suis pas malade, je vais bien. Il ne disait pas ça pour elle, il le disait pour lui même comme s'il cherchait à se convaincre. - Je vais bien ! Là c'était directement adressé à Blaze.

Du reste il posa ses yeux sur la poitrine de la demoiselle. Il regardait ses seins avec insistance, c'était totalement déplacé et tout à fait inapproprié mais il n'y pouvait rien. Il devait récupérer sa clope avant qu'elle ne se rende compte qu'elle était là. Mais il avait beaucoup de mal à se décider, qu'est-ce qui était le pire : mettre la main dedans pour la reprendre ou lui dire au risque de l'énerver. Il réfléchissait très sérieusement à la question, silencieux, sous le regard de Blaze. Finalement il fit ce qu'il y avait de mieux à faire, il s'approcha d'elle en la fixant droit dans les yeux et lui piqua la cigarette qu'elle avait entre les lèvres. - Je te laisse prendre la mienne, c'est... un échange de bon procédé. Sa cigarette entamé contre la sienne pas encore allumé. Il prit un peu de distance pour éviter le possible retour de bâton, il espérait que comme ça elle comprendrait peut-être ou réaliserait au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Date d'arrivée : 02/01/2015
Mots débités : 133

Je me trouve : Quelque part dans Londres, logiquement.
Je suis : Mélancolique et blasée.
Métier/Etude : Troisième année, options : danses classique et moderne, yoga et histoire de la séduction.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Mer 4 Fév - 19:46

Je vais bien ! Blaze lâcha un petit rire. Ok, si tu le dis... répondit-elle en faisant rouler ses yeux, l'air peu convaincue par ce qu'il disait. Elle avait retrouvé son air joyeux et détendu. Dax était bizarre par moment, mais tant pis, ce soir, elle avait décidé qu'elle l'aimait bien malgré tout. Elle avait même pris la décision de rester avec lui pour "veiller sur sa santé". (La belle excuse.) Elle le regardait intensément tandis que lui fixait... sa poitrine. Je suis là... lui signifia-t-elle en désignant son visage avec sa main. Cela commençait à l'agacer, et elle soupira pour le lui faire comprendre. Il s'approcha d'elle en replongeant enfin ses yeux dans les siens... pour lui voler la cigarette qu'elle avait entre les lèvres. Je te laisse prendre la mienne, c'est... un échange de bon procédé. Son cerveau tourna dans le vide pendant quelques centièmes de secondes. Puis elle comprit. Son regard se porta immédiatement sur sa poitrine. La cigarette entamée du grand brun avait commencé un trou dans son soutien gorge et s'était éteinte. Elle la récupéra et la plaça dans sa bouche, avant de s'atteler à retirer la cendre en lâchant, sur un ton un peu bougon : Si tu savais comme je te déteste là maintenant tout de suite... Elle ne le pensait pas vraiment. De toute façon, c'était un vieux sous-vêtement auquel elle ne tenait pas vraiment. Regarde ce que tu as fait ! ajouta-t-elle en tirant sur son décolleté pour montrer les dégâts causés (et au passage, ses seins un peu plus découverts) au jeune homme. Elle ne mit pas longtemps à réaliser sa bêtise, et replaça vite son vêtement en marmonnant : Désolée... j'ai pas réfléchi.

Elle alluma sa cigarette et attrapa son verre au sol, qu'elle termina d'un trait. Puis elle le reposa à sa place initiale, et lui lança pour changer de sujet : Puisque tu n'es pas malade, tu vas pouvoir m'aider enfin à monter sur ce muret, n'est-ce pas ? Elle s'attendait à une réponse positive, et donc n'hésita pas à s'approcher, en ajoutant : Mais je te préviens, si tu ne réussis pas, ce sera la preuve que tu as tort, et je te ramènerai chez toi de gré... ou de force. Elle n'avait pas pu s'empêcher de rire en prononçant ses trois derniers mots. Elle continua à fumer en gardant un certain aplomb, attendant sa réponse...
Spoiler:
 

_________________
If you fell down yesterday, stand up today ▵ ©️endlesslove
come and get your love ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   Mer 18 Fév - 1:13

Dax souriait toujours se sentant un peu bête, mais ça il avait l'habitude. Sa clope entre les lèvres, le visage légèrement pâle, il observait la réaction de la demoiselle. Qu'elle constate ce qu'il avait fait, qu'elle réagisse. Il était comme fasciné par ses moindres gestes, ses moindres expressions. Ce n'était qu'un jeu c'était ce qu'il se disait, mais était-ce juste un vulgaire divertissement pour passer la soirée ? Il se mit à rire, ce n'était pas la première fois qu'on lui disait ça. Je te déteste... Étonnamment c'était toujours douloureux de l'entendre et facile à accepter malgré tout. Il s'était fait à l'idée d'être comme il était, il attiré l'inimitié avec autant de facilité qu'il pouvait séduire une femme lorsqu'il le voulait vraiment. Il riait toujours, amusé, manquant de faire tomber la cigarette qu'il avait entre les lèvres. Elle était tellement drôle qu'il en oubliait tous le reste.

- Si ce n'est que là, maintenant, tout de suite... Elle observait les dégâts, en perdant toute notion de pudeur eut-il l'impression alors qu'elle lui montrait son décolleté. Il avait une très jolie vue, mais là où il aurait dû esquisser un sourire et lancer une pique pour la taquiner il se contenta de rougir violemment et de détourner le regard. La fièvre, ce devait être ça qui le rendait si faible. Il était prêt à accepter l'idée d'être malade si ça pouvait expliquer ses réactions étranges. Elle venait de s'excuser alors qu'il observait le ciel, c'était vraiment une belle nuit. Bien sûr l'image de sa poitrine à moitié découverte s'ancra dans une partie de sa mémoire. - Ton sourire suffit si tu cherches à m'aguicher tu sais ? Il était de nouveau lui même, un petit sourire moqueur aux lèvres alors qu'il reposait son regard sur la jolie demoiselle.

Dax était véritablement hypnotiser, c'était peut-être parce qu'elle avait eu des réactions "différentes" de la plupart des autres filles qu'il avait rencontré. Que ce soit discuter tranquillement dans sa chambre alors qu'il lui était inconnu ou bien maintenant. Elle arrivait à le surprendre, en partie. Il sourit de nouveau tout en l'écoutant, il ne se sentait absolument pas capable de la soulever bien qu'il avait retrouvé son équilibre. Alors pour éviter de perdre à ce qu'il voyait comme un petit jeu, il s'approcha d'elle, franchissant la distance qui les séparer. Il retira la clope entre ses lèvres et la laissa tomber sur le sol avant de venir la serrer dans ses bras comme un peu plus tôt dans les vestiaires. - De gré ou de force ? J'ai très envie de voir ça. Il parlait de sa voix suave à son oreille. Il rit néanmoins avant d'ajouter. - Si tu as tellement envie de venir chez moi, il y a bien d'autres façons d'y parvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Blaze ▲ On joue à cache-cache ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Blaze ▲ On joue à cache-cache ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cache cache. [=> Défi]
» Mortel cache-cache
» Cache Cache ^^
» Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]
» Peter Pan joue a cache-cache: Partie 4[Mission] FIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: Shoreditch :: Xoyo-