AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de laisser un mot sur BAZZART & PRD
Le bal a ouvert ses portes ici amuse-vous les licornes

Partagez | .
 

 Libre ▲ Un taxi pour deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Libre ▲ Un taxi pour deux   Lun 19 Jan - 0:28

Dax était pressé, il avait un rendez-vous important, un de ceux qu'on ne doit rater sous aucun prétexte. Mais voilà, il y avait du monde dans la rue et il avait du mal à se déplacer ne serait-ce que jusqu'au trottoir. Alors il se battait presque en donnant des coups de coude et d'épaule et en se faufilant avec difficultés jusqu'à ce qu'enfin il puisse avoir une vue sur la route. Là il aperçu un taxi et aussitôt sa main se leva et d'une voix forte il cria "Taxi !" OIl y avait pas mal de trafic aujourd'hui, les voitures se suivaient, nombreuses, trop nombreuses. Il n'y était pas habitué, c'était bien plus calme habituellement. Il surprit alors une conversation derrière lui et comprit qu'il y avait eu un accident et que ça avait totalement perturbé la route entre la zone résidentielle et le quartier de soho.

Lorsque enfin le taxi s'arrêta... cinq minutes plus tard il ouvrit la portière et s'engouffra à l'intérieur. Mais voilà de l'autre côté quelqu'un d'autre venait de monter sans le voir et alors qu'ils s'installaient chacun d'un côté sans prendre conscience de l'autre ils se redressèrent et d'une même voix indiquèrent au chauffeur qu'ils souhaitaient se rendre à "soho". Ce n'est qu'à ce moment que Dax se tourna pour voir qu'il y avait quelqu'un d'autre dans le taxi. Qui était le premier à y être monté ? Qui avait appelé ce taxi très précisément ? Peu importe... Le plus important pour lui c'était qu'il devait se rendre à soho et qu'il ne voulait pas y aller à pied. - Je vous préviens, je ne quitterais pas ce taxi. Le chauffeur avait l'air de trouver ça amusant, mais c'était son boulot et le temps c'est de l'argent alors il leur proposa innocemment de rester tous les deux puisqu'ils se rendaient au même endroit. - ça ne me dérange pas, une objection ? Dax observait toujours l'inconnu(e).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEATING HEART
Notre beauté est notre cerveau

avatar

Date d'arrivée : 30/12/2014
Mots débités : 78

Je me trouve : dans ma bulle, mon jardin secret
Je suis : solitaire
Métier/Etude : étudiant en 1er année et musicien

MessageSujet: Re: Libre ▲ Un taxi pour deux   Lun 19 Jan - 15:19

T’avais passé toute ta journée dans les rues de Londres, ta guitare comme seule compagnie et comme seul revenu pour le jour. Et oui, quand tes parents décidaient de ne pas t’envoyer d’argent sans plus d’explication, tu faisais la manche pour avoir de quoi te payer à manger, parce qu’il fallait avouer que la bouffe de l’école n’était pas géniale. Tes pieds te faisaient souffrir le martyre parce que tu n’avais fais que marcher ou courir pour éviter que les policiers te mettent la main dessus et là maintenant tu n’avais qu’une envie, celle de reposer tes pieds et t’asseoir sur quelque chose de moelleux parce que tes fesses ne supportaient plus le béton des trottoirs. De plus, les rues de la ville regorgeaient de monde et t’avais envie d’un peu de tranquillité, à croire que c’était trop demandé dans cette ville. Tu regardais la monnaie dans le creux de ta main et hésita quelques instants avant d’appeler un taxi. T’avais plus envie de faire un pas et ce moyen de locomotion était le meilleur pour retourner à l’académie sans se fatiguer. Alors que tu entrais rapidement dans celui qui venait de s’arrêter devant toi, tu remarquais rapidement que tu n’étais pas tout seul. Ton regard tomba sur un jeune homme qui était entré en même temps que toi et la situation te donnait envie de rire, surtout que vous alliez à la même place. Alors qu’il te dit rapidement qu’il ne voulait pas quitter le véhicule, tu haussas légèrement les épaules pendant que le chauffeur proposait que vous partagiez l’habitacle. Tu acquiesçais rapidement à la proposition parce que tu ne te voyais pas retourner dehors pour attendre le prochain. « Parfait pour moi. » Tu lui fis un franc sourire et déposas ta guitare sur tes genoux parce que voyager avec celle-ci dans le dos ne serait juste pas possible. Ton regard observa quelques instants les gens à l’extérieur avant finalement de le déposer sur ton colocataire de voiture. « Moi c’est Sid. » C’était toujours mieux de savoir qui on voyageait surtout qu’il risquait d’être long ce voyage vu le bouchon qui était en train de se former devant et derrière le taxi.

_________________

love is killing me
i never ask for the love you gave me. but you did, and my life was beautiful. and then you took it back and you broke my heart. my soul left with you. i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Re: Libre ▲ Un taxi pour deux   Ven 23 Jan - 4:09

Dax était stressé, il sentait le retard pointait le bout de son nez et c'était pas pour lui plaire. Pour une fois qu'il arrivait à obtenir l'attention d'une galerie, pour une fois que ses photos n'étaient pas décrites comme "sujet à sa perversité" mais "à son art". Il avait bon espoir de pouvoir éventuellement être exposer, c'était une opportunité sur laquelle il ne pouvait pas cracher. Il en avait un peu marre des boulots à mi-temps qui s’enchaînaient et ne lui offrait aucune chance de progresser. Il n'y avait pas de place pour l'ambition dans sa vie actuelle. C'était une simple ébauche d'une existence ratée. Il en avait parfaitement conscience et c'était pour ça qu'il ne pouvait pas abandonner ce taxi. Non pas qu'il attachait une réelle importance à son avenir mais... l'idée de voir la photo d'un couple en plein ébat placardé sur tous les murs d'une galerie d'art... il ne pouvait absolument pas rater une telle occasion aussi débile que ça pouvait sembler l'être. Son appareil autour du coup, une pile d'albums photos sur les genoux il observait le mec à côté de lui.

Le type avait une guitare, un musicien ? Il avait l'air plutôt jeune, vu sa gueule ça l'étonnerait même pas d'apprendre qu'il était de l'académie. Il accepte aussi de partager le taxi : moment d'intense soulagement qui dure une seconde puis le calme. Le type semble l'ignorer, tant mieux. Puis il se présente. Dax se retient de lui dire qu'il s'en moque, qu'ils vont juste rester un moment ensemble dans ce taxi puis basta. Mais voilà, son visage affiche un large sourire et il se présente à son tour : - Dax, heureux de pouvoir partager la note... j'ai l'impression qu'on va passer l'après-midi dans ce taxi. Il disait ça en rigolant mais il rigolait pas du tout. intérieurement il bouillait littéralement. Il le sentait, le taxi allait lui coûter et en y réfléchissant bien il lui restait plus grand chose dans son portefeuille. - Musicien ? Il ne pouvait rien y faire alors il allait suivre l'exemple de "Sid" et discuter pour combler le temps. Son regard était posé sur la guitare du type un air interrogateur au visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHEATING HEART
Notre beauté est notre cerveau

avatar

Date d'arrivée : 30/12/2014
Mots débités : 78

Je me trouve : dans ma bulle, mon jardin secret
Je suis : solitaire
Métier/Etude : étudiant en 1er année et musicien

MessageSujet: Re: Libre ▲ Un taxi pour deux   Ven 30 Jan - 13:36

Alors que tu l’observais de quoi, pendant qu’un de tes doigts jouaient sur le bois de ta guitare, tu avais l’impression que le jeune homme n’était pas forcement très content de devoir partager le taxi. Tu pouvais le comprendre, mais tu étais tellement fatigué, que tu ne te voyais pas ressortir pour attendre un nouveau taxi pour finalement être dans le prochain et qui aurait son par choc collé à celui-ci. Pour essayer de détendre l’atmosphère, tu te présentas laissant flotter en même temps un petit sourire sur le coin de tes lèvres et tu fus content de voir qu’il se présenta à son tour. Un léger rire s’échappa d’entre tes lèvres quand le prénommé Dax te dit qu’il était content de partager la note du taxi. Tu devais bien avouer que cela te faisait également plaisir, parce que ton boulot n’avait pas beaucoup rapporté et grâce à ce jeune homme, tu allais pouvoir faire économiser quelques pièces. Ton regard se perdit ensuite quelques instants sur l’extérieur du taxi pour observer les passants qui avaient tous l’air pressé pour une chose ou une autre. « Je me disais la même chose… Heureusement que je n’ai rien à faire de très pressant. » Enfin, tu avais bien quelques devoirs à faire mais franchement c’était le cadet de tes soucis, surtout que tu détestais réviser. T’allais faire comme d’habitude, un beau sourire à une demoiselle, accompagné de quelques mots doux et ils se feront tout seuls, comme par magie. Tu revins dans la réalité qu’au moment où Dax te demanda si tu étais musicien. Ton regard se déposas quelques instants sur ta guitare sagement posée sur tes genoux et acquiesça lentement. « On va dire que je me débrouille. » Un léger rire s’échappa d’entre tes lèvres et tu passas lentement une de tes mains dans ta chevelure. « Et toi, tu joues d’un instrument ? » Au moins en étant pas seul dans ce petit habitacle allait vous faire passer le temps beaucoup plus rapidement, enfin seulement si vous trouviez des sujets de conversations.

_________________

love is killing me
i never ask for the love you gave me. but you did, and my life was beautiful. and then you took it back and you broke my heart. my soul left with you. i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Re: Libre ▲ Un taxi pour deux   Lun 2 Fév - 0:39

- J'aimerai pouvoir en dire autant... Oui, lui avait quelque chose de prévu. Quelque chose de pressant. Quelque chose comme un rendez-vous qui pouvait le faire passer du statut de "jeune pervers" à "jeune artiste". Plus il se répétait ça et plus il s'énervait, au final juste après avoir lâché ça il donna un léger coup contre le siège face à lui. C'était totalement inutile mais ça lui permettait au moins d'évacuer tout ça. Alors il essaya de se concentrer sur autre chose que l'heure. La guitare, le Sid à côté de toi qui n'était pas musicien mais qui se débrouillait. Pourquoi est-ce qu'il riait, c'était drôle ? Si ça l'était il aurait pu en faire profiter les autres et expliquer ce qu'il y avait d'amusant à "se débrouiller". - De de la basse, cela dit je préfère le saxo'... Il jouait de la basse uniquement parce que son frère avait décidé que c'était "cool" et que comme c'était "cool" il devait apprendre à s'en servir pour épater les filles.

Mais lui son truc c'était pas le rock, c'était le jazz. Encore un sujet sensible, il le savait ça ne servait à rien de s'énerver mais c'était plus fort que lui. Ce n'est que lorsque son téléphone sonna, que "The imperial March" se fit entendre dans le taxi que son visage passa d'un "je suis énervé" à un "je suis trop heureux". Il venait de recevoir un sms du mec qu'il devait rencontrer. Suite à un imprévu il aurait sans doute une à deux heures de retard. Dax était tellement soulagé. Il inspira une grande bouffée d'air, desserrant sa main crispée sur un des nombreux "books" qu'il avait. En temps normal il aurait juste roulé de quoi déstresser, mais il avait besoin d'avoir l'esprit clair pour ce rendez-vous. Et le stresse il savait pas gérer. Un large sourire aux lèvres, il ouvrit sa fenêtre. - ça te dérange pas j'espère ? Il y avait comme un léger vent froid qui entrait dans la voiture. Dax s'adressait aussi bien au type à côté de lui qu'au chauffeur, mais dans le fond il s'en fichait bien... il avait besoin d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Libre ▲ Un taxi pour deux   

Revenir en haut Aller en bas
 

Libre ▲ Un taxi pour deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une table pour...deux? [Libre]
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» Recption pour le baptême de Savannah [Libre]
» Musculation ( Libre )
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "est"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: TRANSPORTS :: Taxi-