AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de laisser un mot sur BAZZART & PRD
Le bal a ouvert ses portes ici amuse-vous les licornes

Partagez | .
 

 premier jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 16/12/2014
Mots débités : 71

Je me trouve : avec mes amis ou dans mon appart, c'est au choix
Je suis : d'humeur taquine
Métier/Etude : infirmière scolaire

MessageSujet: premier jour   Dim 11 Jan - 13:00

Debout au milieu de la pièce, tu regardais autour de toi pour être certaine que tout était en ordre pour ton premier jour de travail. Tu remplaçais l’ancienne infirmière qui venait de prendre sa retraite et à ce qu’elle avait pu te dire, les étudiants n’étaient pas tous des gentils moutons, bien au contraire et cela te faisait légèrement peur. Tu n’étais pas novice dans ton domaine mais c’était bien la première fois que tu allais travailler dans un établissement remplis d’hormones en fureur. Tout en poussant un soupir, tu te laissais tomber sur ton siège, derrière ton bureau. Tu pris l’un des nombreux dossiers qui se trouvaient devant ton nez pour le feuilleter et essayer de calmer ton cœur qui battait à tout rompre. T’espérais que ta journée soit calme pour pouvoir t’habituer tranquillement au lieu, mais tu avais comme un doute. Vu l’école dans laquelle tu travaillais, tu te doutais bien que le premier étudiant allait bientôt franchir le pas de la porte pour te poser mille et une question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POPULAR
On aime se faire connaître

avatar

Date d'arrivée : 04/01/2015
Mots débités : 39

Je me trouve : Là où tu as le plus besoin de moi ♥
Je suis : toujours de bonne humeur quand tu es là ♥
Métier/Etude : En Première année à l'Académie

MessageSujet: Re: premier jour   Dim 11 Jan - 13:57

Ambroise s'était blessé il y a quelque temps, un peu avant le premier cours d'expression corporelle. L'infirmière en place lui avait fait un bandage au poignet et lui avait donné des consignes qu'il avait tenté de suivre comme il le pouvait. Mais voilà, ça faisait un petit moment maintenant, le bandage était complètement usé et il avait toujours d'atroces douleurs. Il quitta donc sa chambre après y avoir déposé ses livres de cours et traversa le couloir, il descendit les escaliers jusqu'au rez-de-chaussée et arriva à l'infirmerie. Comme à son habitude, car c'était un habitué de l'infirmerie, il entra sans prévenir. "Bonjour !" Il s'arrêta soudainement, fixant la seule personne présente au sein de l'infirmerie. Elle était jeune, mais pas trop. Pour Ambroise elle n'était pas l'infirmière, puisque l'infirmière il la connaissait et elle avait pas son âge. Peut-être une étudiante, il savait qu'il y avait des étudiants très âgés.

Il resta bête un moment à la regarder, elle était vraiment jolie, pas de chance pour elle dans l'académie les jolies filles étaient des proies ou bien des prédatrices, elle n'avait pas l'air d'une prédatrice... enfin, il décida de l'ignorer. Et après avoir lancé un rapide coup d’œil et avoir pris conscience que l'infirmière n'était pas là il commença à fouiller dans les placard à la recherche de bandages propres. Il ne faisait pas vraiment attention à la jeune femme qui l'observait, trop occupé à essayer de trouver... et c'est justement à ce moment précis qu'il trouva ce qu'il voulait. "Pourquoi faut-il qu'elle cache toujours tout, n'importe où ?" Une fois qu'il eut de nouveaux bandages en main il s'installa sur la chaise qui était normalement à l'infirmière et commença à retirer son ancien bandage qu'il envoya directement à la poubelle. Mais voilà, le seul problème c'est qu'il n'était absolument pas compétent et que pour mettre son nouveau bandage...

En attendant on pouvait voir que son poignet était toujours bien enflé et rouge. Ambroise se demandait si la vieille infirmière ne s'était pas trompé dans son diagnostic. Un simple bandage était peut-être une très mauvaise idée, il devrait peut-être se rendre à l'hôpital pour un second avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 16/12/2014
Mots débités : 71

Je me trouve : avec mes amis ou dans mon appart, c'est au choix
Je suis : d'humeur taquine
Métier/Etude : infirmière scolaire

MessageSujet: Re: premier jour   Dim 11 Jan - 23:45

Tu étais plongée dans un dossier quelconque d’un élève qui était passé entre les doigts de l’ancienne infirmière mais il n’y avait pas grand-chose d’intéressant à lire et dans les suivants c’était la même chose. Apparemment, il n’y avait pas grand-chose à faire pour soigner les étudiants de cette école. Simplement leurs procurer de quoi se protéger, mettre de la glace sur des bleus ou mettre quelques bandages. Rien de très excitant, mais au moins tu étais certaine de recevoir un salaire chaque fin de mois. Au même instant, la porte s’ouvrit et vu que personne n’avait toqué pour annoncer sa présence, tu sursautas, surtout que tu ne pensais pas avoir un patient si rapidement. Tu arquas un sourcil tout en observant le jeune homme qui entrait sans aucune crainte et qui ne faisait quasiment pas attention à toi. A ce que tu entendis, il ne s’attendait pas vraiment à toi voir, preuve que l’annonce n’était pas allée plus loin que le bureau de la directrice. Géniale, si on n’avait pas annoncé ta venue, personne n’allait croire que tu étais la nouvelle infirmière, surtout que tu faisais plutôt jeune, ce qui n’était pas un argument arrangeant. Tu l’observais en silence, te demandant bien ce qu’il comptait faire une fois qu’il aurait terminé de fouiller les moindres recoins de la pièce que tu venais de finir de ranger. Une fois qu’il fut assis, tu décidais enfin à te lever pour aller le rejoindre. « Peut-être est-ce que je pourrais t’aider ? Vu que je suis la nouvelle infirmière. » Un léger sourire sur le coin des lèvres, tu t’arrêtas en face de lui et observa le poignet du jeune homme et tu faillis faire une grimace en le voyant, parce que ce n’était vraiment pas beau à voir. « Et bien, c’est pas du joli. Cela fait combien de temps que tu avais ce bandage ? » Tu pris ton tabouret à roulettes pour t’y asseoir et continuer à observer le poignet, sans le toucher pour autant. Finalement, ce n’était peut-être pas si mal que l’ancienne infirmière ait pris sa retraite, parce qu’apparemment elle ne savait plus poser correctement une diagnostic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POPULAR
On aime se faire connaître

avatar

Date d'arrivée : 04/01/2015
Mots débités : 39

Je me trouve : Là où tu as le plus besoin de moi ♥
Je suis : toujours de bonne humeur quand tu es là ♥
Métier/Etude : En Première année à l'Académie

MessageSujet: Re: premier jour   Lun 12 Jan - 22:57

La jeune femme d'origine inconnu s'était approché, Ambroise, prudent de nature lui avait lancé un regard méfiant. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui vouloir, elle était trop jolie pour être innocente... ok, c'était mal de penser ça, mais sérieusement avec un visage pareil, il pouvait pas lui faire confiance. Il la laissa néanmoins s'approcher, il se voyait mal la repousser en lui disant qu'elle était trop belle pour qu'il lui accorde le moindre crédit. Elle s'était arrêté devant lui et avait souri, merde, merde, merde, elle était encore plus jolie quand elle souriait. Elle voulait l'aider qu'elle disait, mais le jeune homme était sceptique, d'autant plus qu'elle venait d'ajouter qu'elle était l'infirmière... la nouvelle infirmière. " Vous vous moquez de moi c'est ça ? Les infirmières hyper canons et tout ça on en voit que dans les films, pas dans la réalité..." Il réalisa soudainement qu'il venait de dire ça à voix haute. Il plaça sa main intact sur son visage pour masquer sa gêne.

"C'est... c'est pas ce que je voulais dire exactement... Je veux dire, la viei... l'ancienne infirmière nous a pas prévenu qu'elle nous quittait, c'est juste que... c'est un peu prématuré..." Dire qu'il était considéré comme un gars populaire, mais dans le fond c'était pas du tout ça. En fait il était pas du tout à sa place dans cette catégorie, mais peu importe où il regardait il n'était à sa place nul part. La nouvelle infirmière, enfin, si c'était vraiment le cas, s'installa sur un tabouret tout en observant le poignet d'Ambroise qui lui répondit, quelque peu hésitant néanmoins... le doute subsistait. "Depuis... une, presque deux semaines... mais il n'y a pas beaucoup d'amélioration..." Il se demandait si elle allait rester là encore longtemps à regarder son poignet, c'était pas joli à voir et il aimait pas qu'on fixe une partie de son corps trop longtemps, il trouvait ça gênant, d'autant plus quand c'était une jolie fille.

Récemment il en avait croisé pas mal des filles charmantes, mais le contexte faisait qu'il finissait toujours par retrouver son calme et un minimum d'assurance mais là c'était pas le cas. Dire que l'infirmière était la seule chose "normale" dans cette académie... maintenant il n'avait même plus ça pour pouvoir respirer, les prof' étaient sexy, l'infirmière était sexy, tous le monde... c'était déprimant. Et puis il devait passer souvent pour son traitement et il allait être amené à la revoir souvent, encore plus déprimant. "Vous allez rester là à me fixer encore longtemps, parce que... j'aimerais bien y aller si ça vous dérange pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 16/12/2014
Mots débités : 71

Je me trouve : avec mes amis ou dans mon appart, c'est au choix
Je suis : d'humeur taquine
Métier/Etude : infirmière scolaire

MessageSujet: Re: premier jour   Mer 14 Jan - 11:28

Alors que tu observais de loin l’enflure que le jeune homme avait au poignet, sa remarque te fis sourire et te remonta ton regard sur son visage. C’était bien la première fois qu’on te complimentait sans vraiment le faire sur ton lieu de travail et tu devais avouer que tu ne savais pas vraiment comment le prendre, surtout venant d’un étudiant. « Pourtant c’est la vérité. Je remplace bel et bien l’ancienne infirmière. Tu devras donc me faire confiance comme tu lui faisais confiance. » Tu ne l’avais pas remercié sur son compliment, parce que tu ne voulais pas qu’il pense que tu aimais ce genre de flatterie. Enfin si, tu aimais ça mais pas venant d’un étudiant et surtout pas sur ton lieu de travail, parce que tu comptais bien garder ta place un moment. Tu pouvais bien entendu comprendre que cela pouvait être déstabilisant pour les étudiants, surtout qu’elle était partie plus tôt que prévue et donc que tout n’avait pas réellement était fait dans les règles. « Oui, je peux comprendre, surtout que ce n’était pas prévue qu’elle parte autant vite. Tout c’est précipité, je dois l’avouer. » Tu lui fis un dernier sourire avant de reporter ton attention sur le poignet de ton premier patient, poignet qui n’était pas vraiment beau à voir. En l’entendant te répondre que cela faisait deux semaines qu’il était bandé, tu poussas un léger soupir et te passas une main dans les cheveux. Finalement, ce n’était pas plus mal que l’ancienne infirmière soit partie plus vite, parce qu’elle aurait pu faire de sérieux dégâts si elle avait continué d’exercer son boulot. Tu étais tellement plongée dans tes pensées, que se fut lui qui t’en tira pour voir si tu comptais faire quelque chose ou si tu préférais rester là à le contempler. « Désolé, je réfléchissais à comment guérir ton poignet. Mais malheureusement je pense que tu devrais aller faire un petit tour à l’hôpital, parce que si au bout de deux semaines il est toujours comme ça, c’est que quelque chose a du se déplacer ou se casser et moi je ne peux rien faire. Si tu veux, je te mets un peu de crème, un bandage et je te fais également un mot pour les cours que tu devras louper. » Malheureusement, c’était tout ce que tu pouvais faire, parce que le reste était hors de tes compétences. Enfin pas entièrement, mais tu n’avais pas le matériel nécessaire pour faire un diagnostic parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POPULAR
On aime se faire connaître

avatar

Date d'arrivée : 04/01/2015
Mots débités : 39

Je me trouve : Là où tu as le plus besoin de moi ♥
Je suis : toujours de bonne humeur quand tu es là ♥
Métier/Etude : En Première année à l'Académie

MessageSujet: Re: premier jour   Mer 14 Jan - 21:28

Ambroise l'observait toujours, il détaillait chaque parcelle de son visage essayant de voir si elle disait vrai. Au fond il la croyait, mais sait-on jamais, il y avait toujours des chances... très infimes pour que ce soit une étudiante un peu tarée, c'est qu'il y en avait des cas à l'Académie. Il fut soulagé qu'elle ne relève pas sa remarque et sourit lorsqu'elle confirma, du moins selon ses dires, qu'elle était bien la nouvelle infirmière. "La confiance ça ne se donne pas si facilement, il faut la mériter." Il avait répondu comme ça, sans réellement réfléchir, direct comme à son habitude. "Et puis entre nous, plus je regarde mon poignet et moins j'ai envie d'offrir ma confiance au corps médical de cette académie." Il disait ça en souriant, tout naturellement, très calme et légèrement enjoué. Il ne le pensait pas vraiment, car après tout l'infirmière bien qu'avec ses soucis de mémoire et autres tracas, avait toujours pris soin de garder secret sa maladie.

Elle risquait gros en faisant ça, après tout cela aurait du être notifier dans son dossier et il ne devait pas subir le même rythme que la majorité des autres étudiants. Bien qu'il venait régulièrement pour des bilans et un suivi médical constant, elle n'avait jamais trahis son petit secret. C'était idiot de sa part, Ambroise le savait, il mettait sa vie en jeu et en lui demandant de ne rien révéler... Mais elle avait accepté et c'était pour cela qu'ils avaient noués un lien fort, une confiance totale que la nouvelle infirmière ne pourrait accepter. "Je pensais qu'elle me le dirait au moins à moi..." Il avait soufflé ça pour lui même, avec une bouille de chien battu qui contrastait terriblement avec son visage de jeune homme. Il la considérait presque comme la grand-mère qu'il n'avait pas. Et puis c'était la moindre des choses, après tout elle s'occupait quand même de son suivi malgré le secret qui entourait son état de santé.

Cela dit il se rendait aussi régulièrement à l'hôpital pour faire plaisir à ses parent et pour qu'ils ne comprennent pas qu'il avait omis ce "détail" lors de l'inscription forcée. Les secondes s'écoulaient et il commençait à en avoir un peu marre; Cette histoire venait de le déprimer, il souffrait le martyr avec son poignet. Finalement il se résolu à lui demander s'il pouvait y aller et elle lui répondit à son tour. "Ok, je devais y aller de toute façon..." Oui, il avait un rendez-vous à l'hôpital dans deux jours ça tombait bien. Perdu dans ses pensées il n'avait pas remarqué sa petite "erreur", il venait de révéler quelque chose qui aurait pu perturber n'importe qu'elle personne attentive. "Je suppose que si je vous laisse faire ça ne pourra pas vraiment être pire..." Oui, il voulait bien que quelqu'un de plus compétent que lui lui fasse son bandage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: premier jour   

Revenir en haut Aller en bas
 

premier jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» 01 . Premier jour de travail
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» Premier jour [ Fini ]
» Le premier jour du reste de notre vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ACADÉMIE :: Le rez-de-chaussé :: L'infirmerie-