AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de laisser un mot sur BAZZART & PRD
Le bal a ouvert ses portes ici amuse-vous les licornes

Partagez | .
 

 il était une fois une Lucrezia - free -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 140

Âge : 18
Date de naissance : 17/03/1999
Je me trouve : à l'académie où je vit avec ma mère la concierge.
Je suis : alors son coeur il fait boum en silence, et sa peau blanche devient arc-en-ciel.
Métier/Etude : devine si t'es malin.

MessageSujet: il était une fois une Lucrezia - free -   Lun 5 Jan - 20:55

attention à la marche

Il était une fois une Lucrezia, qui flânait dans les corridors d’une grande école, nommé Académie. École qu’elle connaissait pas du tout sur le bout des doigts. Elle se perdait tout le temps, et elle se trompait encore, mais elle ne s’en rendrait compte que quelques minutes plus tard…
La jeune Lucrezia, étudiante confirmée, pendant son temps libre, vaquait à ses nombreuses obligations. (Pour ceux qui désirent plus de précisions, les ‘obligations’ de Lucrezia consistaient à terroriser les plus petits même si elle en trouvait peu, jeter des regards noirs aux pom-pom girls, ignorer les matheux ect ect…bref, faire chier le monde quoi...)

Fatiguée, la jeune fille songeait à regagner la chaleur de la cour. Lucrezia adorait la cour. Un endroit chaud et confortable en plein cœur des rat euh nan de l’école, si c’est pas merveilleux… Mais ne nous égarons point… Lucrezia, donc, s’engagea paresseusement dans un couloir. Elle tourna à gauche, puis à droite, tout droit, de nouveau à gauche, et euh… Quoi, ça vous intéresse pas ?!

Hum, donc Lucrezia, au bout d’un certain temps (la jeune fille se stoppait régulièrement pour faire un sourire niais aux garçons ou aux filles, et oui, la jeune femme est une originale, elle aime les deux sexes, bref, ou encore, pour remettre un peu d’ordre dans sa coiffure), finit par arriver aux escaliers. La demoiselle détestait les escaliers. Ces… trucs, ou on devait monter et ou on se fatiguait. Vraiment, si même les objets se mettent à faire des leurs, où va-t-on ?...

Quoi qu’il en soit, Lucrezia, qui était aujourd’hui de bonne humeur, sautilla gaiement de marches en marches, dans sa descente au Paradis des Etudiants en chaleur et persuadé de vivre les plus belles années de leurs vies.

Et là, ce fut Le Drame…

Comme dans un ralenti, le pied de la jeune fille passa à travers la marche. Zut zut et ZUT ! Fichue marche !
Sa jambe était désormais coincée à plus de la moitié dans la marche, et impossible de s’en dégager seule… Maiiiis c’est quoi ces marches ???
Dans sa barbe, elle l’abreuva de toutes les injures, en anglais et en français, qui lui venaient à l’esprit. (Notons ici que l’expression ‘dans sa barbe’ ne signifie absolument pas que la demoiselle avait une pilosité développée au niveau du visage…).

Et où est le Happy End, dans tout ça ? Bah oui, une histoire qui commence par ‘Il était une fois’ se termine nécessairement bien, non ? Peut-être crier serait-il une solution ? Appeler quelqu'un ? Ou tout simplement essayer de faire son show et continuer comme si de rien était en feignant de ne pas être coincer? (euh comment ça c'est pas possible...) Il n’y avait pas tellement de solution... Elle pouvait rester ici très très très longtemps avant qu'on la trouve...

"Y a quelqu'uuunnnnnnnn ???!!? Y’a euhh des escalier à coté de moi et un looong couloir, quelqu'un veux venir jouer avec moi ??? Je suis blonde. Je fais 1m75. Je suis belle comme un dieu grec euh... une déesse grecque en fait, et je cherche de l'attention. Quelqu'un est preneur ??? Youhouuuuuu ???? S.O.S ??? Help ?"

Lucrezia criait franchement n'importe quoi. Mais au moins, c'était plus original et moins moche que ''Au secours, je suis coincer et en manque de sexe !! Aidez-moi quelqu'un avant que je meurt d'abstinence et de froid !''.
Heureusement pour Lucrezia, des pas se firent entendre. Quelqu’un approchait…ou son imagination lui jouait des tours, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Re: il était une fois une Lucrezia - free -   Mar 6 Jan - 1:02

Dax venait régulièrement à l'académie même s'il avait été virer plusieurs semaines auparavant : intrusion dans le dortoir des filles, vol de petites culottes pour sa collection personnelle, intrusion dans les vestiaires des filles, atteinte à l'intégrité physique par la prise de photos dans ces même vestiaires et à l'insu de celles qui se trouvaient sur sa ligne de mire. Les charges étaient nombreuses, les preuves accablantes et il n'a rien nié, au contraire il s'en est vanté devant la directrice, celle qu'il surnommait "la sorcière". Tout en traversant la distance qui le séparer de la porte qui conduisait au rez-de-chaussé, Dax prépara son appareil photo. On l'avait peut-être virer mais on ne lui avait pas expressément précisé qu'il ne pouvait pas revenir "en visiteur". Il se mit à rire alors qu'il arrivait à l'intérieur de l'académie.

Il monta jusqu'au deuxième étage, direction le dortoir des filles et plus précisément la chambre de "cette" fille. Il savait qu'elle et sa colocataire ne seraient pas là, sorties avec des "amis". Fouillé, récupérer ce qu'il était venu chercher et bien entendu une petite culotte en souvenir : "dentelle ou soie ?", la question qu'il se posait à chacune de ses visites. Ceci fait il quitta discrètement les lieux, sans être vu. Il était doué, presque invisible, c'était si facile : attendre que la voie soit libre, passer, crocheter une serrure s'il le fallait. Il retourna au rez-de-chaussé et ouvrit un casier. C'était son ancien casier, pas encore réattribuer alors il continuait à l'utiliser. Il y fourra son sac avec les objets volés et le referma. Puis alors qu'il allait partir il lui sembla entendre une voix et il décida de la chercher, puis de la suivre.

Finalement il arriva face à un escalier et il aperçut une tête blonde, de dos, elle avait la jambe coincée dans une marche. Il descendit tout en l'observant, tout en parlant de sa voix quelque peu rieuse : "Et bien, et bien qu'avons nous là ?" Il s'arrêta à son niveau, s'inclinant légèrement avant de relever la tête tout souriant. Il avait compris le gros de ce qu'elle avait dit, alors il décida d'en jouer un peu. "La sorcière de ce château m'avait prévenu qu'elle y avait faîtes prisonnière la plus jolie fée de cette contrée, je ne savais pas que celle-ci avait la beauté d'une déesse grecque et le charme de tous le Panthéon avec ça." Il observa ensuite sa jambe, un faux air peiné au visage et il poursuivit : "Si vous me le permettez, votre humble serviteur voudrait vous porter secours."

Et sans lui laisser le temps de répondre, il s'accroupit et avec une extrême douceur il dégagea sa jambe. Il était vêtu très simplement d'un jean, d'une chemise dont le col était légèrement ouvert et d'une paire de bottes noirs. Il avait autour du cou son appareil photo qui pendait. La jambe de la "fée" enfin libre il se releva et avec un clin d’œil il termina "Et voilà, aurai-je droit à une récompense ?". Il plaisantait toujours, mais son jeu d'acteur était tel qu'on aurait presque pu y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 140

Âge : 18
Date de naissance : 17/03/1999
Je me trouve : à l'académie où je vit avec ma mère la concierge.
Je suis : alors son coeur il fait boum en silence, et sa peau blanche devient arc-en-ciel.
Métier/Etude : devine si t'es malin.

MessageSujet: Re: il était une fois une Lucrezia - free -   Sam 10 Jan - 13:37

attention à la marche

Les secondes défilaient, les minutes aussi, mais moins vite que les secondes..
Elle attendais quelqu'un ... Même plein plein de gens qui pourraient lui dire "Désolé on peut rien pour toi!" ou " Bonjouuuur, Un coup de main ?!! " ... Elle préférait la deuxième version.. La pemière n'était pas franchement agréable, faut être sans coeur pour la laisser comme ça non.

M'enfin, elle n'empêche que, y'avait toujours personnes.

Ca faisait combien de temps qu'elle était là ?
Pas longtemps..
Mais c'était long.
Long d'attendre.
Lucrezia n'était pas patiente.
C'était son plus grand défaut, je le crains.
Et pourtant, avec grand mal, elle se forçait à attentre.
Sa main droite tapait le sol enfin ses ongles, comme si elle marquait le rythme d'une musique. Mais ça n'avait rien à voir. C'était plus un signe d'agacement.
Que quelqu'un vienne l'aider !
Elle se sentait perdue ... Perdue dans un trou !!
Que quelqu'un vienne l'aider ?!
N'avait-elle pas l'air mignone, seul comme une conne, la moitié de sa jambe coincée en plein milieu d'une vaste pièce appelée Couloir ?
Plutôt ridicule, oui.
Elle ressemblait typiquement à une nouvelle qui ne savait rien faire d'autre que ... faire des connerie !

Mais ( tinnnn tinnn tinnnn) Roulement de tambour !
Qui arrive?
Oui oui !
Son sauveur !! Elle aurait presque sauté sur lui si ... sa jambe ne serait pas coincer !
Mais mais ... Il y a un petit probleme ! Elle aurait penser un ...
... Sauveur grand beau blond yeux bleu euh bon j'arrete mes caprices et j'accepte avec graaaand plaisir l'aide de mon sauveur ! ( je précise que j'adore ton avatar etc mais, Lucrezia est treees rancunière et que tu t'es foutu de sa gueule avec ta voix un peu rieuse)

Euh ... Il se foutait de sa gueule la ?! Si si il rigolait nan mé oh ! Donc apres ce beau foutage de gueule elle essaya avec bien du mal de se degager seule bah oui une Kâtib n'aimait pas qu'on se moque d'elle, et ce même si la situation était marrante !
Mais ... Rien a faire ! Sa jambe ne se bougeait pas d'un centimètre ! Bon euh tu arrete de me regarder et tu bouge un petit peu ?

"... Bonjour..."

Oui... Bonjour. Chose que le dénommé inconnue n'avait pas oser dire, il demanda plutôt ce qu'il y avait là, puis parti dans un délire que même Lucrezia n'aurait jamais osé, la sorcière du château, une fée, elle se demanda sur qui elle était tombé sur le moment, et dire qu'on la traite de folle, maintenant elle dira qu'elle l'est pas vraiment mais que cet inconnu l'est lui.

"... Euh ... Ben ... Je suis nouvelle, et euh je visitais, alors je me suis euh coincer la jambe ... Donc en fait, je suis obligé de rester là ... Enfin je sais pas.
Enfin Si !
Euh j'arrive plus a bouger ...
Mais je sais pas....
Enfin ... Je suis parti visiter...
Donc ...
...
Et je me suis coincer... "


Ah ! Elle venait d'avouer qu'elle était coincer !!
Elle venait d'avouer quelle était bloquer!!
Lucrezia venait de déclarer qu'elle était coincer !!
Elle venait de ... Oui ma gueule XD !
Ben c'était pas faux X3. Elle ne savait strictement pas ce qu'elle devait faire. Elle était là, avec sa jambe, ses cheveux flottaaaant dans le vent XD ( comment ça il y a pas de vent ^^) ... Bref ... Elle était là, coincée, et ça se voyait.

" ... Tu... Veux bien m'aider avant que la sorcière vienne chercher son quatre heures? "

Pour bien réussir cette ruse, mettre l'option regard angélique super craquant. Lucrezia se mit donc à cligner plusieurs fois par seconde des cils ( XD record du monde ! ), elle joignit ses deux mains ensemble, lui fit le sourire de l'enfant chérie super gentille, et attendit. Et ô miracle du jour, l'inconnu l'aida et sa jambe fut sauvé (la danse de la vie sauve aura lieu après xD), mais l'inconnu, le sauveur, le mec bizarre a l'esprit tordu qui c'était moqué d'elle (elle a pas oublié) demanda une récompense, Lucrezia se releva alors, rouge comme une tomate en sauce, de la sauce tomate quoi, le fixant, s'amusant a secouer sa chambre dans le vide pour bien vérifier que tout y était.

" Mon sauveur, mon héro, mon...je sais pas quoi...merci à toi, la reine des fées te remerciera crois moi...Et quelle genre de récompense désirez vous mon cher? "

Lucrezia se tapait la tête de l'intérieur, pourquoi rentrait-elle dans ce jeu étrange, hein pourquoi...ça allait lui attirer des soucis elle en était sure, mais trop tard, tant pis, elle assumerait ce qui allait arriver, comme toujours, mais d'abord, vengeance pour la moquerie du héros, il allait le payer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 05/01/2015
Mots débités : 64

Je me trouve : là où il y a des jolies filles à mater ♥
Je suis :
Métier/Etude : Travail à mi-temps à la British Library, dans un Pub et au borough market... ça dépend des semaines et de ses horaires.

MessageSujet: Re: il était une fois une Lucrezia - free -   Dim 11 Jan - 0:53

Dax ignora totalement les salutations de la demoiselle, ce n'était à proprement parler, pas un "bon" jour pour elle, alors pourquoi lui dire bonjour et lui rappeler ainsi à quel point sa journée avait l'air de tourner mal. Il l'observait silencieusement, toujours ce petit sourire aux lèvres. Il n'était pas fou, il était juste joueur et aimait plaisanter, il aimait jouer avec les mots et les situations. Après tout qu'avait-il à perdre à sourire ou à rire, strictement rien. Et puis ce n'était pas dans sa nature de s'inquiéter ou d'avoir peur. Elle avait la jambe coincé, n'était-ce pas amusant ? Comment en était-elle arrivée là ? Puisqu'elle avait la force de parler, d'appeler à l'aide et d'inventer des choses grotesques pour forcer l'attention alors elle ne souffrait pas et si elle ne souffrait pas il était inutile de se montrer agité ou encore soucieux de la situation. Il valait mieux en rire, comme toujours c'était la meilleure réaction à avoir de son point de vu.

La demoiselle commença à parler, c'était si flou et tellement incohérent mais Dax l'écoutait calmement et avec attention. Il récupéra les informations pourvu d'intérêt : elle était nouvelle, elle ne connaissait pas l'académie puisqu'elle la visitait et elle s'était accidentellement mise dans cette situation. Il hocha la tête de haut en bas avant de se remettre à sourire avec douceur cette fois. La pauvre n'avait décidément pas de chance. Il laissa échapper un nouveau rire alors qu'elle entrait dans son jeu. "Je doute que la vilaine sorcière ne se préoccupe de nous, elle est plutôt du genre à rester dans son bureau et à se nourrir de sa mauvaise humeur."   Il ne fit aucune remarque sur sa tentative de l'amadouer, elle était simplement ridicule à cligner des yeux mais il ne lui aurait pas dit de peur de la blesser dans son amour propre. Il l'aida simplement, parce qu'après tout il aurait été incapable de la laisser là, pas avec une jambe coincé.

Après avoir demandé sa récompense, la demoiselle se lança dans une tirade qui fit disparaître le sourire du jeune homme. "Tu n'es pas la reine des fées..." En disant ça il eut l'air terriblement peiné, on aurait presque pu croire qu'il allait se mettre à pleurer. Mais ce ne fut pas le cas, il se remit à sourire. "Je ne veux pas de récompense de la reine, je veux une récompense venant de toi jolie fée." Il se mit à réfléchir, que voulait-il ? De l'argent ? Non, trop classique. Un objet quelconque ? Inutile s'il n'en avait pas impérativement besoin. Alors peut-être... "Un baiser, un baiser magique, celui qui conjurera le mauvais sort que m'a lancé cette horrible sorcière !" Il souriait avec plus d'ardeur encore, bien décidé à obtenir une récompense. Et en réalité, il n'attendit pas qu'elle refuse ou qu'elle accepte. Il lui attrapa le menton et vint déposer ses lèvres sur le front de la jeune femme.

Il sourit de nouveau en reculant, un sourire aussi narquois que lorsqu'il l'avait découvert la jambe enfoncé dans la marche de l'escalier. "Ma récompense viendra par elle même, tôt ou tard." Il observa la jambe de la demoiselle. "Est-ce que ça va aller ? Tu devrais peut-être aller à l'infirmerie juste au cas où."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: il était une fois une Lucrezia - free -   

Revenir en haut Aller en bas
 

il était une fois une Lucrezia - free -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....
» Il était une fois... La petite souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'ACADÉMIE :: Le rez-de-chaussé :: Les couloirs-