AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de laisser un mot sur BAZZART & PRD
Le bal a ouvert ses portes ici amuse-vous les licornes

Partagez | .
 

 Problem...? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: Problem...? [Libre]   Mer 31 Déc - 19:38

Tu lèves les yeux au plafond en écoutant ta colocataire parler. Une vraie pie celle-là. Tu te demandes parfois si  elle le fait exprès ou qu’elle est tout simplement conne de nature, dans les deux cas elle reste toujours cette nunuche typique d’une blague de mauvais goût, toutes les mêmes.  Un soupire s’échappe d’entre tes lèvres, tu n’en peux plus. Tu la regarde droit dans les yeux adoptant un regard qui tue et tu lui demandes de la fermer avant que l’asile débarque. Elle semble choquer, mais tu en n’as rien à foutre. C’est tout ce qu’elle mérite cette pouf, une petite gifle sur le menton ne lui aurait pas fait de mal, mais tu t’en abstiens par peur qu’elle le prenne mal et te fasse dormir dans le couloir, tout ce que tu ne veux pas. Bon aller, tu la laisse se morfondre seule sur son lit dépourvu de plis –à croire que sa perfection en n’est maladive- et tu décide d’aller squatter les douches.  Tu crois entendre une mouche quand tu fais ton entrer dans la salle, l’endroit est désert. La personne qui à inventé les douches mixte devait probablement être sous acides lorsqu'il en n’a eu l’idée. Son invention n’est pas une grande réussite, enfin toi ça ne te dérange pas de te mettre à poils devant les autres, qu’ils matent tu n’as rien à cacher, mais pour certains c’est une toute autre histoire. Tu détache l'élastique tenant tes cheveux en chignon et les laisses tomber dans ton dos nue. Te dirigeant sous le jet, tu allume la douche et l'eau un peu trop froide coule sur ta peau qui frisonne à son contact. Rien de mieux que l'eau froide pour réveiller un corps endormie.


Dernière édition par Blue-Ivy Ó Broin le Jeu 1 Jan - 17:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
WAYWARD
On n'aime pas les règles

avatar

Date d'arrivée : 10/12/2014
Mots débités : 92

Âge : 26
Date de naissance : 10/06/1991
Je me trouve : Dans les bras d'une fille
Je suis : Toujours à planer
Métier/Etude : Etudiant en deuxième année et Dealer

MessageSujet: Re: Problem...? [Libre]   Jeu 1 Jan - 3:17

Rien de tel qu'une douche pour laver ton corps qui va mal, pour laver tout ce que tu as fait de mal. Encore une nuit imbécile où tu auras abusé de tout ce qui est interdit ici. L'alcool, la drogue, les poings. Juste comme ça, pour s'amuser, pour s'éclater. Même si t'es plus un gamin Yuri, maintenant c'est fini. Et pourtant, pourtant non. T'es toujours le premier à t'embarquer dans les mauvais coups, parce que de toute évidence t'es pour ça. Une boule de nerfs sous acide qui sait même plus quelle heure il est, ni quel on est. T'es loin de tes cours, loin de ta vie, loin de ton être, surtout loin de ta tête. Alors t'as besoin d'une douche pour te ramener à la réalité, pour retrouver qui tu es. En générale tu déteste ça, parce que tu supporte pas de t'exhiber en publique, surtout pas dans cet état. Mais aujourd'hui tu n'y pense même pas. Tu veux pas rester une minute de plus avec tout ça sur toi. T'as fais abstraction de tout ce qui pouvait se trouver autour de toi, de ta chambre aux douches. Comme si t'étais sourd, comme si t'étais muet, peut-être tout simplement transparent. Un peu comme un mort vivant. Pâle et translucide. T'as juste besoin de te réveiller pour mieux retourner t'isoler. Finalement la fraicheur de l'eau vient se faire salvatrice sur ta peau. Plus enveloppante et rassurante que cinglante. Et tu soupire, comme soulagé, comme délesté d'un poids désagréable. Puis c'est le retour à la réalité, parce que ouais, t'avais oublié. Mais t'es pas seul, y'a un truc blond pas loin de toi, un truc féminin juste là. Comme toi elle à choisi le bon moment pour venir laver tous ses tourments.Et tu te sens con, con de pas avoir fait attention. « Excuse moi, je t’avais pas vu… Je te dérange pas trop ? » T'es trop paumé pour t'excuser, pourtant tu le fais. C'est pas ton genre de faire attention, ni de jouer les gentils garçons. Mais t'es trop bien sous cette eau qui te libère. Alors tu préfère rester aimable avec celle qui te tient compagnie.Puis à y regarder de plus près elle pas si mal, alors pour toi c'est pas si mal. Un réveil plutôt agréable, qui ne doit pas devenir abominable.

_________________
A nos amours
○ Le siècle est mort, mais puisque brûlent encore les soleils aux couleurs du sang. De nos amours. Au coin du feu de tes yeux je me pose au gré des proses en testament. Pour nos amours.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Problem...? [Libre]   Ven 2 Jan - 0:45

Tu laisses ruisseler l'eau sur ta peau fragile, dégouliné sur ton corps léthargique. Il ne veut pas t'obéir, le pauvre. Une bonne nuit de sommeil lui aurait été favorable, mais comme à l'habitude elle lui a été enlevé, encore une fois, le lit d'un inconnu lui avait été offert. Trop soul, trop innocente aussi pour te rendre compte de tes conneries, tu te retrouvais dessous les draps les jambes écartées. Ça n’à rien d’un plaisir réciproque,  ton statut de fille facile tu ne l'aimes pas même si, que tu ne le veuille ou non, tu es l'une des premières à choir dans le guêpier qu'ils t'infligent. Tu as quitté en douce, sans même lui dire adieu, sans même lui demander son numéro. Tu en n’avais pas besoin, ce mec tu ne le reverras probablement jamais et bonne chose pour lui, car il ne te méritait pas… La porte s’ouvre devant tes yeux, juste le léger grincement de celle-ci envoi valser tes moindres pensées, un jeune homme fait irruption dans la salle. Tu ignores s’il t’a remarqué, même si le bruit sortant du jet sous lequel tu te tiens ne demeure pas inaperçu. D’ailleurs tu reste perplexe sur l’état du garçon, il n’a pas l’air bien, perdu dans ses pensés même, il te fait un peu peur. Si tu es chanceuse il ne te remarquera probablement pas, ce que tu crains car la chance ce n’est pas de ton répertoire. C’est pathétique. Tu as beau te retrouver dans des endroits que tu ne devrais pas être, ce mec il te fait peur, sérieux ? Faire comme s’il n’est pas là, c’est la première chose que te viens en tête et puis merde tu ne vas pas t’enfuir, tu aurais l’air de quoi ? Définitivement, il ne t’a pas remarqué. Il est posté à quelque centimètres, toi comme une conne tu ne cesse de le fixer, il est pas mal après tout. « Excuse moi, je t’avais pas vu… Je te dérange pas trop ? » Immédiatement, tu enlèves ton regard de celui-ci pour te concentrer sur le jet d’eau qui continue d’inonder le plancher sur lequel tu te tiens. Finalement, il t’a remarqué bravo la subtilité. « Pourquoi tu t’excuse mon coco? Tu y es déjà sous cette douche après tout… » Tu as adopté un ton froid, il a beau être gentil avec toi, la gentillesse ce n’est qu’un mot, trois simple syllabes qui ne veulent absolument rien dire, il pourrait bien être l’un de ces trou cul que tu as l’habitude de fréquenter, bien sûr une habitude pour la petite Blue qui joue les dure à cuire. Un moment s’échappent sans qu’un mot sorte d’entre tes lèvres, tu ne veux pas lui parler, tu veux juste te laver et déguerpir avant qu’il ne soit trop tard. « Putain… » Ton savon vient de glisser à ses pieds, bon une journée de merde t’étais destiné je suppose. Tu te racles la gorge avant de te retourner dans sa direction. « Je pourrais ravoir mon savon… s.v.p ?» Tu n’as pas du tout envie de te pencher devant lui, tu souhaite juste qu’il ne te fasse pas chiez en ne voulant pas te le redonner.


Dernière édition par Blue-Ivy Ó Broin le Dim 4 Jan - 5:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
WAYWARD
On n'aime pas les règles

avatar

Date d'arrivée : 10/12/2014
Mots débités : 92

Âge : 26
Date de naissance : 10/06/1991
Je me trouve : Dans les bras d'une fille
Je suis : Toujours à planer
Métier/Etude : Etudiant en deuxième année et Dealer

MessageSujet: Re: Problem...? [Libre]   Dim 4 Jan - 0:19

Ça pourrait être dérangeant comme situation, pourquoi pas traumatisant. Pourtant c’est pas le cas, ça passe au dessus de toi. T’es encore trop enfoncé dans les déboires de ta nuit, que t’as plus de temps pour faire attention à autrui. Pourtant c’est assez remarquable de se retrouver nez à nez avec une fille dans une misérable douche. Alors poliment tu t’es excusé, pour pas passer pour un boulet. Du moins pour essayer de te rattraper et te faire pardonner. T’es trop tête en l’air pour aujourd’hui, on peut pas dire que la nuit t’ai franchement réussi. Puis tu passe pour un con, parce que dans ta tête ça ne tourne pas très rond. A en croire la façon dont elle te répond, tu te doute qu’elle a pas l’air si enchantée que ça de recevoir de la visite. Pourtant tu peux pas t’empêcher de sourire comme un con et de rester planté là comme un pigeon. Elle est froide et peut-être même antipathique, mais c’est pas ça qui va te décider à la laisser tranquille pour autant, bien au contraire. Son attitude a pour don d’éveiller ta curiosité et de te faire sortir un temps soit peu de ta torpeur alcoolisée de la nuit. Tu réponds rien, tu reste de marbre à la fixer d’un regard semi noir parce qu’elle ne permet en rien à ton humeur de s’améliorer. Tu passe une main dans tes cheveux pour relever ta mèche rebelle et pour mieux analyser la situation. Tu te creuse la tête pour trouver un moyen te barrer poliment pour qu’elle ne finisse pas par te haïr à tout jamais, mais son savon se fait la malle de ses mains pour se retrouver à tes pieds. Il évident que la situation devient encore plus compliqué quand elle te demande de lui repasser. Comme si le sol était trop bas pour qu’elle puisse venir le chercher. Tu te retiens de lui dire à voix haute ce que tu pense, pour t’exécuter docilement. Trop docilement à ton goût. «La nuit a été aussi éprouvante que ça pour que tu sois plus capable de te pencher ? » Tu réponds ça avec ta tête des mauvais jours. Tu souris sûr de toi, pas franchement enchanté même si tu lui dois bien ça. Cependant tu ne lui tends pas son savon, bien décidé à faire chier ton monde. « Ça t’arracherais la tronche d’être plus aimable ? » T’as plus du tout envie d’être agréable, t’as juste l’impression que tout doit t’être dû ce matin, y compris un minimum de politesse ou d’amabilité. Un fière connard comme à ton habitude. Alors t’attends, comme un con, en jouant avec son savon que tu garde dans ta main, ton égo gonflé comme un paon, roucoulant intérieurement car trop fière de toi.

_________________
A nos amours
○ Le siècle est mort, mais puisque brûlent encore les soleils aux couleurs du sang. De nos amours. Au coin du feu de tes yeux je me pose au gré des proses en testament. Pour nos amours.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Problem...? [Libre]   Dim 4 Jan - 19:39

Est-ce possible d’avoir un peu la paix dans cette académie, prendre une douche sans avoir à s’imposer un arriéré de première ?  C’est un fait,  tu attires la poisse. Tu auras beau faire ton possible pour l’éloigné, elle reviendra toujours en sprintant vers son maître, en profitant pour te lécher le cul et te faire la vie dure. Et c’est exactement ce qu’elle a décidé de faire en ce matin merdique, t’infliger de la merde. Tu aurais pus être polie, jouer les bisounours avec ce parfait inconnu qui pour ça part avait sûrement tenté l’impossible pour sortir cette saleté de sa bouche, mais non le penchant pour l’affabilité ce n’est pas toi. Tu as donc décidé de te la fermée, le laissant relooké ta personne, comme ça tout le monde est heureux. Puis, ton savon à décider de se montrer sociale en n’allant à sa rencontre, ce salop, il aurait certainement pus choisir un autre moment. Du coup, tu as envie de pleurer. Pas parce que tu es triste, seulement parce que comme à l’habitude la journée s’annonce longue et que tu es épuisé, épuisé de subir toute ces conneries. Mais ça, il n’est pas obligé de le savoir, c’est donc avec un peu d’effort –même voir beaucoup- que tu lui demande gentiment, oui gentiment, de te repasser ton savon.  C’est forcé, ça paraît dans ta voie et dans son visage qui affiche deux gros points d’interrogations, sûrement cherche-t-il une façon aimable de te répondre, si seulement M. est si charmant qu’il en paraissait il y à de cela quelques minutes. « La nuit a été aussi éprouvante que ça pour que tu sois plus capable de te pencher ? »  En fin de compte ce n’est pas surprenant de sa part, il réussi même à te faire sourire, un sourire moqueur sur le coin de tes lèvres. Tu as l’habitude de ce genre de réaction, de la part d’un mec c’est encore moins inattendu.  Aucune réponse ne parvient à sortir, tu as peurs qu’on te retrouve morte de rire. Tu préfère alors rester neutre les bras croisés sur ta poitrine, comme ça tu ne parais pas bête devant cet inconnu qui démontre un peu trop d’assurance à ton goût. « Ça t’arracherais la tronche d’être plus aimable ? » T’as envie de le faire chiez en ne répondant rien, mais tu as trop une grande gueule pour ça, puis il mérite qu’on le remettre à ça place, même si t’es pas une experte dans ce domaine… « Comme t’as pas encore remarqué, je suis à poils là. Alors là gentillesse tu sais ou je l’a place… » T’as dis ça, mettant en valeur ton corps humecter par l’eau qui continu de ruisselé. Par précaution, il pourrait être aveugle. « Et toi, t’as juste ça à faire de faire chiez, ou t’es payer pour le faire ? C’est quoi t’es comme la pute du merdier ? »
Revenir en haut Aller en bas
WAYWARD
On n'aime pas les règles

avatar

Date d'arrivée : 10/12/2014
Mots débités : 92

Âge : 26
Date de naissance : 10/06/1991
Je me trouve : Dans les bras d'une fille
Je suis : Toujours à planer
Métier/Etude : Etudiant en deuxième année et Dealer

MessageSujet: Re: Problem...? [Libre]   Dim 4 Jan - 23:22

T’es pas bien tranquille de te retrouver nez à nez avec elle, pendant un instant t’hésite même à te barrer sans demander ton reste pour aller t’éclaircir les idées ailleurs. Mais y’a son savon qui se fait la malle, comme ça, comme si ça suffisait pas. Puis y’a son manque d’amabilité qui vient couronner le tout. T’as vraiment envie de te prendre la tête de si bon matin, t’es juste un bouffon de mauvaise humeur après une nuit mouvementée. C’est comme a que tu t’es retrouvé à lui balancer des piques en pleine gueule. Des trucs pas cool que t’aurais mieux fait de garder pour toi au lieu de les dire à voix haute. Oui t’aurais mieux fait de lui donner son savon comme l’avait gentiment demandé et de tourner les talons. T’avais juste pas envisagé qu’elle pouvait avoir autant de répondant sous son air de blonde angélique. C’est pourquoi lorsque sa phrase fuse à tes oreilles tu sais pas quoi dire. Tu te contente simplement de la regarder avec des yeux grand ouvert, bouche bée. Puis comme si ça suffisait pas elle continu. De quoi te faire regretter très largement d’avoir osé te la péter. T’en échappe presque ce que tu as dans les mains tellement son franc parler vient torturer ta tête le temps que tu réalise tous les mots qu’elle vient de te balancer en pleine tête. Alors tu reste comme un con, la bouche ouverte, incapable de te concentrer pour retrouver un semblant de répartie. Non seulement parce qu’elle est bien plus dur qu’elle en donne l’air et parce que la décontraction dont elle fait preuve même à poils à de quoi te perturber très largement. « Je… J’aurais pas dû dire ça… » Tu te remue pour lui tendre ce qu’elle t’avait demandé de ramasser. T’as envie de t’excuser pour de bon, mais les mots restent coincés dans ta gorge. Même si tu te sens le pire con de la terre à ce moment même, t’es pas encore capable de passer outre ta nature humaine pour te mettre à genoux comme ça et renoncer. « Je perd mes moyens trop facilement devant une jolie fille… » T’es faussement gêné de dire ça, même si c’est vrai qu’elle est pas mal. T’as juste envie de sortir de cette mauvaise situation pour ne pas lui donner raison. Oui t’es un emmerdeur, t’as tendance à l’assumer trop facilement, mais ça te fait mal de l’entendre dire comme ça, surtout par une fille. T’espère seulement que ça passera, que peut-être ton charme s’aura arranger les choses, même si tu te doute que la tâche ne sera pas facile au point où tu en es. C’est peut-être une bonne occasion de mettre en pratique ce qu’on t’apprend dans cet établissement. « Je te prie de bien vouloir m’excuser » Tu reprend une mine sérieuse, loin de tes sourires pleins d’arrogance et de ton attitude de tête à claque. Tu baisse les yeux pour déposer les armes et accepter docilement le fait de t’être fait remis à ta place comme jamais.

_________________
A nos amours
○ Le siècle est mort, mais puisque brûlent encore les soleils aux couleurs du sang. De nos amours. Au coin du feu de tes yeux je me pose au gré des proses en testament. Pour nos amours.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Problem...? [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Problem...? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A VOTRE ARRIVÉE :: Tout le reste :: Les archives-