AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de laisser un mot sur BAZZART & PRD
Le bal a ouvert ses portes ici amuse-vous les licornes

Partagez | .
 

 MATHEO / CHEYENNE ▬ Pushing me step by step to hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: MATHEO / CHEYENNE ▬ Pushing me step by step to hell   Sam 20 Déc - 12:27

La nuit tombe sur Londres et avec elle, les températures baissent. Je suis dans cette chambre depuis plus de deux semaines, dans le mutisme le plus total. Je n’ai pas envie de parler au psychologue. Je n’ai pas envie de parler au médecin. Je n’ai pas envie de parler aux infirmières. Je n’ai pas envie de parler tout court. Je veux juste qu’on me foute la paix et qu’on me laisse rejoindre mes parents. Je n’ai plus rien à faire ici et puis, ce serait normal, parce qu’après tout, c’est de ma faute si je suis orpheline. C’est de ma faute si mes parents sont morts. Oui, parce que si je n’avais pas fait ce foutu malaise, si j’avais écouté ma mère, on n’aurait pas eu cet accident. Non, si j’avais été une bonne fille, mes parents seraient encore là. « Cheyenne, c’est l’heure d’éteindre. » Je m’exécute, éteignant la télévision et la lumière alors que l’infirmière s’en va. J’attends patiemment que tous les bruits cessent, que tout soit silencieux autant dedans que dehors. Il est une heure du matin quand j’arrache mes perfusions. Mes pas sont mal assurés mais je me dirige vers l’armoire qui me sert de dressing et en sors un simple pull que j’enfile par-dessus mon short et mon débardeur qui me servent de pyjama. J’enfile mes DM ne prenant ni la peine de mettre des chaussettes et de les attacher. Je ne suis qu’au premier étage et juste en-dessous de ma fenêtre il y a un arbre. Je prends soin de verrouiller la porte de ma chambre et ouvre la vitre, me glissant au-dehors en descendant de l’arbre. Il fait froid et je grelotte déjà mais c’est sans importance de toute façon…

Les rues sont presque désertes à part quelques clochards qui ruminent l’échec qu’est leur vie. Il y a aussi quelques jeunes de mon âge ou plus jeunes. Des personnes d’âges mûrs aussi. Personne ne semble me remarquer alors que je tangue dangereusement, titubant à chaque pas. J’ai la nausée et ma tête me semble peser plus de mon propre poids. La ville est belle la nuit mais, pour moi, cette beauté est amère. Mes jambes m’ont conduit par je ne sais quelle force, jusqu’aux bords de la Tamise. J’entends des rires au loin et un sourire triste se glisse sur mon visage quelques secondes avant qu’une déferlante de larmes ne l’efface. Je m’avance sur la rive puis mets un pied dans l’eau, suivit de l’autre et j’avance en fixant l’horizon sombre et calme du fleuve. Mon corps ne résistera pas bien longtemps à la température glaciale de l’eau mais je m’en fiche, au moins ce sera rapide. Je suis très vite totalement immergée. Je ressens un semblant de paix, tout est si différent en-dessous de la surface. Le calme règne et je me sens plus légère. Je ferme les yeux et me laisse totalement sombrer, sans opposer de résistance.


Dernière édition par Cheyenne K. Abberline le Dim 21 Déc - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 16/12/2014
Mots débités : 71

Je me trouve : avec mes amis ou dans mon appart, c'est au choix
Je suis : d'humeur taquine
Métier/Etude : infirmière scolaire

MessageSujet: Re: MATHEO / CHEYENNE ▬ Pushing me step by step to hell   Dim 21 Déc - 13:23

La nuit était tombée depuis longtemps et pourtant tu n'avais pas envie de rentrer à l'académie pour rejoindre ta chambre. Tu préférais grandement te promener dans la ville, les mains enfoncées dans les poches de ta veste, pour la découvrir encore et encore, même si depuis le temps que tu t’y promenais, tu la connaissais par cœur ta ville d’adoption. Ton regard se promenait à gauche et à droite, s’attardant un peu plus quand une jolie fille passait à côté de toi, pour continuer son chemin, comme si tu n’existais pas. Tu adorais les cours que tu suivais depuis maintenant trois ans et pourtant tu ne les mettais pas en pratique autant souvent que tu le voulais. Même si peu de monde le savait ou le croyait, tu étais quelqu’un de plutôt timide, même si actuellement tu faisais partis des personnes les plus populaires de ton établissement scolaire. Alors que tu repensais à ton arrivée, un léger soupir s’échappa d’entre tes lèvres et sans vraiment que tu saches comment, ton regard accrocha une forme qui avançait dangereusement en direction de la Tamise. Tu t’arrêtais pour mieux voir ce qui était entrain de se passer et voyant que la forme ne se décidait pas à s’arrêter, ton instinct de protection se mit en marche. Rapidement, tu te retrouvais derrière la jeune femme et tu lui attrapas le bras pour l’empêcher d’avancer et de faire une énorme bêtise. « Oh ma belle, qu’est-ce que tu comptais faire ? Il fait trop froid pour prendre un bain de minuit. » Un léger sourire flottait sur tes lèvres pendant que tu la tirais en arrière pour la sortir de l’eau parce que même si elle ne comptait pas aller plus loin, elle aurait pu attraper une pneumonie, ce qui aurait pu être tout autant fatal qu’un suicide avec noyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: MATHEO / CHEYENNE ▬ Pushing me step by step to hell   Dim 21 Déc - 13:52


Je croyais qu’on me laisserait tranquille, que personne n’interviendrait cette fois-ci mais je me suis trompée. Alors que mon avancée se précisait, on m’attrapa le bras et me tira en arrière : « Oh ma belle, qu’est-ce que tu comptais faire ? Il fait trop froid pour prendre un bain de minuit. » Je me tourne vivement, sourcils froncés et repousse mon interlocuteur : « On t’a jamais appris à t’occuper de tes affaires ?! Qu’est-ce que ça peut te faire ce que je comptais faire, hein ?! Depuis quand ça intéresse quelqu’un ce que je fais ?! Laisses-moi et fais comme si tu ne me voyais pas… » Je recule en direction de la Tamise avant de tourner les talons, espérant que cette fois-ci, il ne se mêle de rien. Les gens Populaires de l’école, font genre qu’ils s’intéressent aux autres alors qu’au fond, ils se foutent pas mal d’autrui. C’est comme ça que je vois les choses. Néanmoins, lui, il semble un tantinet différent et j’ai bien dis, il semble. Je suis toujours face à la Tamise, bras croisés contre moi pour essayer de récupérer un peu de chaleur. « Vas t’en… tu n’as rien à faire ici… », dis-je avec un peu plus de gentillesse : « Personne ne m’empêchera de partir cette fois-ci… », ajoutai-je plus pour moi-même que pour le pseudo-héros se trouvant derrière moi. Je m’avance de nouveau vers la rive, les larmes glissant silencieusement sur mes joues. Je veux juste me reposer pour l’éternité et si je finis en Enfer, et bien ce sera mérité. J’ai tué mes parents, je suis donc un assassin, c’est évident. Ce serait normal que les flammes de l’Enfer me prennent. Je ne suis pas croyante, ni même pratiquante mais mes parents l’étaient alors, je suppose que c’est ce qu’ils me diraient. Mes pieds sont déjà bien dans l’eau et je pense que l’autre est parti. Je prends une grande inspiration et m’enfonce de nouveau dans la Tamise. Oui, je suis seule et je veux qu’on me laisse seule.
Revenir en haut Aller en bas
PEOPLE
on vit notre vie

avatar

Date d'arrivée : 16/12/2014
Mots débités : 71

Je me trouve : avec mes amis ou dans mon appart, c'est au choix
Je suis : d'humeur taquine
Métier/Etude : infirmière scolaire

MessageSujet: Re: MATHEO / CHEYENNE ▬ Pushing me step by step to hell   Dim 21 Déc - 14:05

En regardant plus attentivement la jeune femme qui n’avait apparemment pas l’intention de suivre mes conseils, il me semblait que je l’avais déjà aperçu dans l’établissement. Mais bon, nous étions tellement nombreux, que je ne pouvais pas retenir toutes les têtes qui passaient à côtés de moi tous les jours. En la voyant me repousser, un léger soupir s’échappa d’entre mes lèvres et je levai légèrement la tête vers le ciel. On me disait têtu, mais je venais de trouver bien pire que moi. « Ne pas te voir ? Il me semble qu’il est trop tard pour ça, vu que je me trouve près de toi à cet instant. » Je n’avais pas l’habitude d’être dans telles situations et à cet instant, je regrettais presque que l’école ne donne pas de tels cours, parce qu’ils m’auraient été très utiles à cet instant précis. Tu l’observais tout en gardant le silence en espérant que finalement elle allait faire demi-tour et aller se réchauffer dans un endroit tel qu’un café voir même dans son lit. Malheureusement pour toi, tes prières ne furent pas pris en compte, vu qu’il ne fallut pas longtemps pour que tu la voies repartie en direction de l’eau. Tu arquais un sourcil ne sachant réellement pas quoi faire, parce que tu savais qu’une fois que quelqu’un avait quelque chose en tête, il était impossible de le faire changer d’avis. « Oh si, moi encore une fois je vais t’en empêcher. » Pour la seconde fois en quelques minutes, tu attrapais l’inconnue par le bras et la tira encore une fois en arrière et cette fois-ci bien plus loin que la première fois pour que tu sois bien certain qu’elle ne retournera plus dans l’eau. Une fois de retour sur la berge, je me plaçais devant la jeune femme. « Et si on marchait pour se réchauffer ? Parce que je ne sais pas toi, mais moi je meurs de froid d’avoir trempé les pieds dans cette eau glaciale. » Tu lui fais un beau sourire et espérais qu’elle accepte, parce que tu ne te voyais pas retourner une troisième fois dans l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: MATHEO / CHEYENNE ▬ Pushing me step by step to hell   Dim 21 Déc - 14:19

« Oh si, moi encore une fois je vais t'en empêcher. » Il est collant un peu, non ? Je grelotte et resserre mes prises contre moi après m'être dégagée une nouvelle fois de son étreinte. Il ne veut vraiment pas me laisser tranquille, j'ai compris. Seulement, si il croit que je vais le remercier de m'empêcher de faire ça, il se trompe : « Et si on marchait pour se réchauffer ? Parce que je ne sais pas toi, mais moi je meurs de froid d'avoir trempé les pieds dans cette eau glaciale. » Je ne me sens pas bien mais hors de question que je lui fasse le plaisir de m'en plaindre : « T'as froid ?! C'est bien fait ! T'avais qu'à pas m'aider ! » Je le pousse avec mon bras et lui passe devant, laissant tomber l'idée de la noyade pour le moment. Je garde fermement mes bras croisés contre moi et ...me voilà par terre parce que je me suis entravée bêtement dans mes lacets que e n'avais pas pris la peine d'attacher en partant de l'hôpital. « Fais chier ! C'est de ta faute ! T'avais pas à venir te mettre dans mes affaires et me laisser rejoindre mes parents ! Enfoiré, c'est de ta faute ! » Je m'en prends à lui parce que je suis vraiment fatiguée et à bout de nerfs. J'ai beau essayer de me relever, je n'y arrive pas. Il doit bien se marrer l'autre con !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: MATHEO / CHEYENNE ▬ Pushing me step by step to hell   

Revenir en haut Aller en bas
 

MATHEO / CHEYENNE ▬ Pushing me step by step to hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» One step ahead
» Team Omega Pharma Quick-Step
» Sean ✖ Step in the car and I'll take you down for the ride.
» Etixx-Quick Step
» Etixx-Quick Step

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A VOTRE ARRIVÉE :: Tout le reste :: Les archives-